Nouvelle-Aquitaine: un projet agricole négocié "directement" avec Bruxelles



Photomontage
Photomontage
Le président de la Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset, à l'occasion de ses voeux à la presse, a prononcé un discours à la dimension de la plus grande des régions françaises:une heure et 30 minutes pour dresser le bilan un an après la fusion, et évoquer les projets soutenus, ou initiés part cette Région. Alain Rousset a, une fois de plus, développé ses thèmes favoris, et à l'écouter énumérer les chantiers on se dit que tout cela ne peut se faire sans que l'intendance suive, c'est-à-dire l'administration. Autrement dit, il faudra du monde. On aura donc sans doute du mal à trouver des économies sur le fonctionnement. Et quand on songe qu'il y a 13 régions dans le pays... Mais après tout cela est bon pour l'emploi!
En tout cas le président de la Nouvelle-Aquitaine a rassuré les personnels, tout en admettant que, psychologiquement, la situation est plus délicate à Limoges et Poitiers,qu'à Bordeaux, ces deux villes perdant leurs propres régions.
DES PROJETS MAJEURS
La N-A devant recevoir de l'Etat une dotation majorée de 50 millions d'euros, il lui sera possible de mieux soutenir les PME et l'emploi, notamment à travers les start-up. Un Fonds d'investissement va être créé avec la BPI. Alain Rousset a évoqué des projets "majeurs" dans les domaine du stockage de l'énergie, des énergies renouvelables, de l'Océan, des technologies "additives". Ayant exprimé la volonté de la Nouvelle-Aquitaine dans le domaine des territoires, et "de garder des liaisons avec les grandes villes", il a affirmé son intention de "réinventer la DATAR".
 CONSTRUCTION DE DEUX LYCEES 
Parmi les grands projets il faut citer un programme de formation sur 5 ans doté d'un budget d'un milliard d'euros. La construction de deux lycées est annoncée en Gironde:l'un au Barp, et l'autre à Sadirac, près de Créon. La création de ce dernier établissement ,considérée comme urgente compte tenu du développement de la rive droite, est prévue pour ne pas interférer avec les équipements de l'agglomération bordelaise.
"CHANGER LE MODELE AGRICOLE"
Alain Rousset a fait part d'un projet pour l'agriculture "directement négocié avec Bruxelles par la Nouvelle-Aquitaine" qui "sera, a-t-il dit, doté d'une somme d'argent importante". Le programme pourrait cependant revêtir un côté assez révolutionnaire. "L'idée est de changer le modèle économique et social" a affirmé Alain Rousset. Dans le domaine de l'aviculture "la peste aviaire impose de repenser les bâtiments". Il s'agit aussi "de sortir des pesticides", globalement d'opter pour l'innovation. Alain Rousset estime ainsi pouvoir "remettre l'agriculteur au coeur des filières", et lutter contre l'isolement des chefs d'exploitation.
...
Après l'agriculture, la culture:la création d'un grand festival musical évoquant Maurice Ravel est envisagée, suite à une suggestion du Chef d'Orchestre de Poitou-Charentes Jean-François Heisser.
G.G.
Lundi 16 Janvier 2017

Lu 235 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 29 Novembre 2017 - 17:58 Le "oui" franc et massif de l'Occitanie à la LGV

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES










A voir sur France3 Nouvelle-Aquitaine

A voir sur France3 Nouvelle-Aquitaine
France 3 Nouvelle-Aquitaine a réalisé deux productions autour de la création de l'Opéra de Limoges "De cendre et d'or", et propose de découvrir le documentaire inédit "De cendre et d'Or, une odyssée musicale" et la captation du spectacle musical, réalisée du 29 juin au 1er juillet 2017, depuis l'Opéra de Limoges. Diffusion les 18 et 23 décembre après Soir3

13/12/2017


Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com