Quand la filière café broie du noir


Le secteur qui compte 300 000 établissements et emploie 60 000 personnes subit les effets indirects du confinement


L'image-mascotte du Collectif (DR)
L'image-mascotte du Collectif (DR)
Les mesures de confinement ont des conséquences indirectes que l'on ne connaîtrait pas si les intéressés n'élevaient pas la voix. C'est le cas pour la filière café qui subit elle-aussi les retombées de la crise sanitaire. Il s'agit pourtant d'un breuvage utile qui nous aide à traverser les heures sombres. Le collectif café le décrit ainsi: "on apprécie un bon café chez soi bien sûr, mais on l’aime aussi au bureau entre collègues, au restaurant en conclusion d’un bon repas ou tout simplement au comptoir, le matin, pour se donner du courage avant une longue journée…
On aime tout autant découvrir les crus conseillés par notre torréfacteur qui prend plaisir à nous faire découvrir cette boisson aux multiples bienfaits…
Aujourd’hui, une partie de la filière est durement touchée par la crise. Des cafés, hôtels, restaurants qui restent fermés cela signifie qu’une partie de filière est à l’arrêt ou en fort ralentissement et cela a des répercussions sur l’ensemble des maillons de la chaîne qui restent malgré tout solidaires et mobilisés."

Le bilan 2020 de la filière est de la couleur du contenu de la tasse, c'est à dire noir: baisse du chiffre d'affaire de 30% -90% pendant le confinement-98% des entreprises ont recours au chômage partiel;30% des emplois menacés, soit 18 000. Dans ce contexte 90% des entreprises ont reporté ou annulé leurs investissements. Le marasme de l'aval va se reporter sur l'amont et on s'attend des conséquences sur les cours à la production et donc sur le revenu des producteurs.
David Serruys, torréfacteur à Boulogne-sur-Mer (62) et président du Collectif Café commente:
"Une perte de 35% du CA par rapport à 2019. Je vais devoir me résoudre à congédier 3 de mes collaborateurs sur une équipe de 9 personnes soient une perte de 30 % de mes effectifs. 70% du CA des Cafés Proqua est lié aux activités auprès du CHR donc de la consommation Hors domicile.
Mon métier est une passion, une transmission, une mission : celle de donner du plaisir aux gens en dégustant un arabica, en faisant découvrir une origine, en parlant café de la cerise à la tasse. Mon rôle en tant que président du Collectif Café est de fédérer, rassembler. Aujourd’hui plus que jamais ce sont mes mots d’ordre. »

Jeudi 24 Décembre 2020

Lu 185 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 7 Juillet 2021 - 18:06 Messer et Vertex:le nouveau gaz de Lacq

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







Les résultats des élections régionales et départementales


27/06/2021




Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile