Sturio2 nouvel outil dans le sauvetage de l'esturgeon à Saint-Seurin-sur-l'Isle



La station de l'IRSTEA à St Seurin (copie d'écran vidéo IRSTEA)
La station de l'IRSTEA à St Seurin (copie d'écran vidéo IRSTEA)
L'IRSTEA (Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l'environnement et l'agriculture) mène de longue date une action qui vise à sauver de l'extinction, l'esturgeon européen, Acipenser sturio. En Gironde, l'Institut évaluait dès 1975 l'état de la population girondine et confirmait le risque d'extinction de cette espèce encore menacée aujourd'hui. Illustration du chemin parcouru, IRSTEA inaugurait dernièrement de nouvelles installation,Sturio 2, à Saint-Seurin-sur-l'Isle.
Plus de 35 ans de recherche ont permis des avancées considérables sur la connaissance de l'état de la population, des techniques d'acclimatation et de reproduction assistée pour repeupler le milieu naturel. Depuis 2007,1,6millions de jeunes esturgeons ont été relâchés dans la Garonne, la Dordogne et l'Elbe. Pour renforcer les capacités de conservation de l'esturgeon européen, l'organisme de recherche s'est doté de cette nouvelle installation "Sturio 2", en appui des moyens de la station d'expérimentation. Ce dispositif unique en Europe permettra aux chercheurs de relever un nouveau défi : s'assurer de la survie de l'espèce face aux changements climatiques et à la pollution de l'eau.
"Sturio 2" la nouvelle extension de la station expérimentale IRSTEA de Saint-Seurin-sur-l’Isle, offre une capacité d’élevage et d’expérimentation unique en Europe pour la recherche expérimentale sur les poissons migrateurs amphihalins aux échelles européennes et internationales, grâce à :
-deux bâtiments pour le stock captif d’esturgeon européen, dont un de 360 m2;
-un bâtiment équipé de bassins d’élevage de grande taille fonctionnant en circuit fermé eau saumâtre, de 450 m2;
-des salles d’expérimentation, une salle de chirurgie, d’acclimatation, …
-deux laboratoires;
- trois types d’eau (eau de la rivière, forage profond d’eau douce et stockage d’eau de mer) permettent de reconstituer les différents environnements rencontrés par les poissons migrateurs au cours de leur vie,
  • L’extension a été financée par le FEDER, la DREAL Aquitaine, la Région Aquitaine et l’ONEMA. Ces travaux de recherche s’intègrent, depuis 2011, dans le Programme National d’Action Esturgeon européen porté par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Le programme en images

Samedi 11 Octobre 2014

Lu 218 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018