TnBa à Bordeaux: Catherine Marnas met en scène "La nostalgie du futur"



Catherine Marnas (ph Paysud)
Catherine Marnas (ph Paysud)
"Un Centre dramatique national est avant tout un centre de création. C'est-à-dire un endroit où, à la différence des simples lieux de diffusion, des artistes travaillent en permanence...." C'est ce que souligne Catherine Marnas, à la tête du TnBa (Théâtre National Bordeaux Aquitaine) en présentant une saison 2018-19 qui ne déroge pas à la règle. Quelques 29 spectacles s'inscrivent dans cette conception et si on y trouve un Bérénice de Jean Racine, c'est dans une version relue avec l'aide de Marguerite Duras (8 au 14 avril). Mais c'est sous le signe de la résistance aux forces économiques actuelles que va s'ouvrir, le 9 octobre, la nouvelle saison, avec une création titrée La nostalgie du futur, bâtie avec des textes de Pier Paolo Pasolini et du philosophe Guillaume Le Blanc, dans la mise en scène de Catherine Marnas.
Nostalgie du futur ou du passé? "L'argent creuse de plus en plus des inégalités révoltantes" lit-on dans la présentation de la pièce. Et aussi:" la disparition des formes de vie populaire et de valeurs des "petites gens" laminées par le rouleau compresseur de la société de consommation, le "fascisme de la normalité" devient une force positive dynamisante, une manière de secouer notre présent anesthésié par le confort".
"A l’origine du projet, il y a des larmes. Des larmes de rage, de « rabbia », terme cher à Pasolini", affirme dans une interview Catherine Marnas qui met en parallèle les abus découlant de l'argent et les difficultés "de son cousin agriculteur" qui ne prend jamais de vacances.
La pièce est programmée du 9 au 25 octobre au Théâtre du Port de la Lune, à Bordeaux. Avec Julien Duval, Franck Manzoni, Olivier Pauls, Yacine Sif El Islam, Bénédicte Simon.
Il faut noter par ailleurs que le TnBa fait appel à des artistes et des compagnies basées à Bordeaux, en Gironde, ou en Nouvelle-Aquitaine. Sont cités entre autres Michel Schweizer, David Gauchard, Jean-Luc Ollivier, Sylvain Creuzevault, Laurent Rogero. Une collaboration s'effectue également avec le Collectif Denisiak "avec qui le TnBa souhaite amplifier cette démarche de mutualisation et de partage". A souligner enfin que ce théâtre aquitain propose des places largement au-dessous des coûts réels puisque autour de 12€.
Découvrir en détail la saison 2018-2019
Mercredi 22 Août 2018

Lu 203 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 18:40 Gérard Depardieu honoré à La Baule

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018