Connectez-vous

Un 1er mai sous haute tension



Au mois de mai 2019 à Paris.... (capture d'écran RT)
Au mois de mai 2019 à Paris.... (capture d'écran RT)
Cette fête du travail 2019, ce premier mai français, n'aura pas été comme les autres avec les tensions et les affrontements survenus à Paris, dont on ne sait s'ils résultent des black blocs ou de la stratégie de la cocotte minute employée par la police. Comme l'a dit un gilet jaune, lorsque l'on encercle les manifestants, il est inévitable que ça explose.... Donc cela a été le cas, et un blessé au moins parmi les policiers est à déplorer. De nombreuses interpellations sont intervenues. Il sera intéressant de savoir combien parmi ces interceptés font partie de ces perturbateurs vêtus de noir car, jusqu'ici, ils semblent mystérieusement échapper aux sanctions. Quoi qu'il en soit on a assisté pour le première fois à un rapprochement entre les syndicats de salariés et les gilets jaunes, avec une importante participation. Mais la CGT critique vivement la répression dont, selon elle, ont été victimes les manifestants.
Donc plus que jamais, en dépit des annonces présidentielles et gouvernementales, le mécontentement et la mobilisation persistent. Certains gilets jaunes qui appellent les syndicalistes à les rejoindre sans leurs bannières, annoncent que cela va continuer dès ce samedi 4 mai. C'est le cas du Conseil National de la Résistance des Gilets Jaunes qui lance un mot d'ordre pour ce jour-là, à 14H, Place de la République, à Paris. Il précise cependant "qu'à aucun moment il n'a été envisagé un quelconque rapprochement avec les partis politiques ou des syndicats". "Le mouvement s'est formé en raison de l'affaiblissement des corps intermédiaires qui n'ont pas pu ou voulu identifier le mal profond de notre société". Le CNRGJ demande par ailleurs aux médias de cesser "les amalgames et les autres fake news tendant à faire croire que l'ensemble des manifestants seraient des éléments radicaux, intégristes, violents"...
Reste la grande question: le pouvoir actuel est-il capable de mettre un terme à la situation actuelle? Il n'y parviendra pas par des mesurettes lâchées au compte-goutte.
G.G.
Mercredi 1 Mai 2019

Lu 117 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune








Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018