Connectez-vous

Un exercice décevant pour le groupe Maïsadour


Une mauvaise année pour le groupe coopératif, mais une volonté de rebondir


Maïsadour: une activité très diversifiée (ph site du groupe)
Maïsadour: une activité très diversifiée (ph site du groupe)
A l'occasion de son assemblée générale annuelle, le groupe coopératif Maïsadour a annoncé un exercice 2018-2019 déficitaire principalement lié au contexte que traverse le monde agricole et agroalimentaire.
Comme l'ensemble du monde agricole, le groupe Maïsadour a vécu un exercice 2018-2019 difficile. Malgré une progression de son chiffre d'affaires consolidé à 1,344 milliard d'euros (+ 2,4 %), le résultat net du groupe, après deux exercices positifs, repasse en négatif à - 25 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation, de 25,3 millions d'euros, est en fort retrait.
« Le monde agricole et agroalimentaire évolue dans un monde complexe, changeant et incertain. Les coopératives subissent de manière brutale, directement ou indirectement, les conséquences des évolutions politiques, sociétales, économiques et climatiques » explique Michel Prugue, président du groupe.
Maïsadour cite les principales raisons qui expliquent cette baisse :
• Une année commerciale très contrastée pour l'activité semences qui a dû faire face à un retournement inattendu du marché ukrainien.
• La faible récolte de céréales dans le sud-ouest liée aux mauvaises conditions climatiques en 2018 qui a impacté les volumes de collecte.
• La hausse des prix de l'alimentation animale pour les activités volailles et canards gras.
• Des conséquences importantes de la loi EGALIM et du mouvement des gilets jaunes sur les ventes des activités alimentaires (pôles gastronomie et volailles).
Loin de désarmer Maïsadour indique vouloir "accélérer son adaptation pour faire face à de nombreux défis."
« Dans cet environnement opérationnel très difficile, nous devons accélérer et amplifier nos efforts pour être plus conquérants commercialement, plus compétitifs, renforcer notre réactivité pour faire face rapidement aux mutations des marchés », affirme le directeur général Philippe Carré.
Plusieurs actions sont déjà engagées:
-Côté semences, MAS Seeds investit au-delà de l'Europe avec l'acquisition d'un programme de génétique maïs tropical au Mexique (acquisition de FGI) et l'ouverture d'une filiale en Côte d'Ivoire pour contribuer au développement et à la structuration de filières agricoles sur ce continent en pleine croissance démographique.
-En productions végétales, Maïsadour, déjà n°1 européen des maïs spéciaux, poursuit sur la création de valeur en innovant sur de nouvelles filières (colza érucique, soja produit localement, fruits rouges, productions biologiques).
-En nutrition animale, Sud-Ouest Aliment a créé une société en Espagne avec un partenaire local pour accélérer son développement à l'international sur le marché très porteur de la nutrition animale biologique.
- En volailles, la stratégie du premier groupe volailler du Sud-Ouest est de se focaliser sur les circuits spécialisés Bouchers-Charcutiers-Traiteurs, sur la Restauration Hors Domicile et sur l'international tout en renforçant ses positions en GMS.
A noter cette considération:" L'activité gastronomie, la plus impactée suite aux deux vagues d'influenza aviaire et par la loi EGALIM, va devoir adapter sa production et son fonctionnement pour faire face à une baisse de la consommation et à la surproduction."
A retenir enfin: « si des activités ne sont pas au cœur de la mission de la coopérative, nous n'hésitons pas à les céder, comme le pôle jardinerie, vendu en juin 2019 sans aucun impact sur l'emploi à InVivo Retail. En revanche, forts des premiers bons résultats de nos magasins « En Direct de nos producteurs » ouverts à Paris, Cannes et dans le sud-ouest, nous poursuivons le développement de nos circuits courts et de la vente directe », précise Philippe Carré.
(D'après le communiqué)
Mardi 3 Décembre 2019

Lu 98 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 11 Décembre 2019 - 11:28 Foie gras et magret de France en bonne santé

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune








Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018