Alain Juppé :"Bordeaux se prépare à un monde nouveau"



Le Pont de Pierre interdit aux voitures:premier bilan (vidéo)

La conférence de presse de rentrée d'Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux Métropole a donné à celui-ci l'occasion de dresser l'inventaire des projets en cours ou à venir. D'évoquer la liste des priorités également, au premier rang desquelles on trouve l'amélioration de la mobilité, dont la préparation d'un nouveau plan vélo. Paraissant conscient de la galère permanente aux heures de pointe, Alain Juppé a affirmé la résorption "du premier bouchon de Bordeaux (dû au rétrécissement de la fin du pont François Mitterrand) pour la fin de 2018. Il a également fait part des premières indications concernant "l'expérience" de l'interdiction aux voitures du Pont de Pierre qui vont dans le sens de la poursuite de l'opération. L'air est plus pur Place Stalingrad, et les maires de la rive droite n'ont pas émis de critiques, pas plus que les commerçants. Le président de Bordeaux-Métropole s'est montré toutefois relativement prudent quant à l'issue finale de "l'expérience" même s'il pense que le comité de pilotage optera pour son prolongement.
La ville a connu une très bonne année touristique avec une forte progression du nombre des nuitées, et d'excellents classements dans les divers palmarès de qualité de vie, et obtenu (selon un hebdo) la place de meilleur CHU. L'évolution de l'emploi n'est pas en reste: 7600 nouvelles embauches en un an. Cela devrait continuer puisque "le paquet" sera mis sur les grands sites programmés lesquels devraient créer "plusieurs milliers d'emplois".
  • QUEL BORDEAUX POUR 2030-2050?
Alain Juppé à annoncé l'acquisition de l'île d'Arcins laquelle devrait accueillir un projet de tourisme vert. Le maire de Bordeaux a par ailleurs répondu aux détracteurs des escales de bateaux de croisière (50 navires, 33 000 passagers par an) un nombre qui n'a rien à voir avec les chiffres de Marseille et de Barcelone. Des dispositions évitent les nuisances, et pour Alain Juppé les retombées économiques pour la ville sont réelles.
On retiendra aussi l'organisation annoncée en 2018 "d'un remue méninges" avec la contribution des habitants afin d'imaginer le Bordeaux des années 2030-2050. Parmi les thèmes figurera le grand contournement... La construction d'un nouveau pont (baptisé Simone Veil) est quant à elle commencée.
  • "FAIRE FACE AU TROU BUDGETAIRE"
Alain Juppé a cependant indiqué que, suite aux choix du gouvernement, "on va devoir faire face à un trou budgétaire", ce qui le conduira à organiser une conférence des maires. A ses yeux "la réforme de la taxe d'habitation n'est pas une bonne solution". Mais il ne croit pas à la possibilité de faire reculer un gouvernement dont il approuve certaines orientations, notamment sur l'Europe et l'école... Il a toutefois critiqué la baisse de l'APL et l'appel aux bailleurs à baisser leurs loyers "qui risque d'entraîner une baisse de la constructions de logements, y compris sociaux",ainsi que la perte des emplois aidés qui mettent en péril des associations. Le logement est aussi une priorité et le président de Bordeaux Métropole voudrait obtenir du gouvernement le classement en zone sous tension. "Bordeaux se prépare à un monde nouveau, concluait Alain Juppé. L'on doit donc s'attendre à de nombreux chantiers..." Toujours les (trop) célèbres bouchons de Bordeaux.
G.G.
Mardi 19 Septembre 2017

Lu 241 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 29 Novembre 2017 - 18:56 Grands voiliers:Bordeaux dans le vent

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com