Bordeaux éteint les feux de la nuit samedi 30 octobre



Samedi 30 octobre, la Ville de Bordeaux participe à la seconde édition du "Jour de la nuit", grande opération nationale de sensibilisation aux conséquences de la pollution lumineuse. L’éclairage de plusieurs monuments bordelais sera interrompu pour la nuit, samedi 30 octobre à partir de 19h15.
Sont concernés : Hôtel de ville / Porte de la Monnaie / Porte de Bourgogne / Porte Cailhau / Grosse Cloche / Grand Théâtre / Monument aux Girondins / Colonnes rostrales / Église Sainte-Croix / Fontaine des 3 Grâces / Jardin public. Pour raisons de sécurité, l'éclairage public restera allumé.
La pollution lumineuse menace désormais l’environnement nocturne et « éteint » le ciel étoilé. Les points lumineux artificiels déstabilisent les écosystèmes, compromettant l'observation des étoiles. Ils représentent une forte consommation d’énergie qui doit être réduite, dans un contexte mondial de changements climatiques. Inscrit dans le cadre de l'Année Internationale de la Biodiversité, le Jour de la nuit est un appel à renouer avec la magie d’une nuit noire préservée.
Bordeaux réduit sa pollution lumineuse-Depuis plusieurs années, la Ville de Bordeaux conduit un programme de modification progressive de son parc d’éclairage, destiné à diminuer les flux lumineux émis directement vers le ciel et à réaliser des économies d’énergies. Elles sont obtenues principalement en changeant les lampes les plus énergivores (ballons fluorescents) par des sources hautes performances. L'Agenda 21 de Bordeaux prévoyait une disparition totale des anciennes ampoules en 2014, l’objectif sera atteint début 2011, pour une réduction de la consommation de 38%. En complément sont installés des systèmes d’abaissement de puissance des lampadaires en milieu de nuit, sur certaines voies seulement par sécurité. Ce dispositif limite la consommation électrique et surtout le halo lumineux au-dessus de la ville, l’immense majorité de la lumière vers le ciel provenant des rebonds de rayons lumineux sur la voirie et son environnement. Par ailleurs, la mairie de Bordeaux n’utilise plus de lampadaires émettant plus de 3% de flux lumineux au-dessus de l’horizontale, type « boule » aux nuisances lumineuses atmosphériques importantes (éclairage du ciel). Près de 900 luminaires haute performance ont été installés à Bordeaux en 2010. Dans ce domaine, une expérimentation est menée sur un lotissement du quartier Saint Augustin « les Jardins de Carreire ». Sur 44 lampadaires dotés de capteurs, le niveau lumineux n’est élevé qu’en présence d’usagers sur l’espace public.



Jeudi 28 Octobre 2010

Lu 705 fois



Tags : feux, lumiere, nuit
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile