Bruno Retailleau:"une course à l'économie sur le dos des retraités"



Bruno Retailleau (ph Sénat)
Bruno Retailleau (ph Sénat)
Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains du Sénat communique:
"La réforme des retraites prend un bien mauvais départ.
D’abord parce que le Président de la République s’est piégé lui-même en refusant d’envisager l’allongement du temps de travail des actifs comme cela est le cas partout dans le monde. La conséquence c’est que la réforme du gouvernement se résume à une course aux économies sur le dos des retraités.
Ensuite, parce que le gouvernement a une obsession : les retraités seraient des nantis privilégiés. C’est oublier un peu vite que le niveau moyen des ressources des retraités n’est, en France, que de 200€ supérieur au seuil de pauvreté et que, depuis 2013, les retraites ont baissé de 13%.
Après la hausse de la CSG, les propos récents de Christophe Castaner illustrent parfaitement la question. Les pensions de réversion sont une variable d’ajustement comme une autre, elles devront générer des économies.
Notre système de retraite est basé sur la solidarité entre générations. Le discours du gouvernement qui installe l’idée que les retraités coûtent trop cher et appauvrissent les actifs est un coup de poignard porté à la solidarité nationale.
Cette réthorique du nouveau monde qui accable l’ancien monde de tous les maux est aussi dangereuse qu’approximative. Elle oppose les uns aux autres, crée des fractures, là où le devoir du gouvernement serait de rassembler et de considérer qu’une vie de travail mérite autre chose que de la défiance.
Pour La République en marche, les retraités sont l’ancien monde et ils doivent payer. Le gouvernement oublie que notre modèle fait de la France un pays qui affiche pour les personnes retraitées un des taux les plus bas de pauvreté en Europe.
Je mets en garde le gouvernement contre la réforme de rupture qu’il se prépare à imposer aux Français !
Pour La République en marche, les retraités sont l’ancien monde et ils doivent payer. Le gouvernement oublie que notre modèle fait de la France un pays qui affiche pour les personnes retraités un des taux les plus bas de pauvreté en Europe.
Je mets en garde le gouvernement contre la réforme de rupture qu’il se prépare à imposer aux Français ! "

Jeudi 28 Juin 2018

Lu 146 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018