Ce qu'il faut savoir d'Alain Juppé par Bernard Broustet


Conférence autour du livre "Juppé de Bordeaux" paru aux Editions Sud Ouest


Bernard Broustet et Patrick Berthomeau à La Machine à Lire (ph Paysud)
Bernard Broustet et Patrick Berthomeau à La Machine à Lire (ph Paysud)
Plus un mariage de raison que de passion. Telle paraît la vie commune entre les Bordelais et Alain Juppé, décrite par Bernard Broustet, ex-chef du service économique de Sud Ouest qui a titré son livre Juppé de Bordeaux ( Sud Ouest Editions ). L'auteur du livre a livré sa vision orale de cette co-existence, en compagnie de Patrick Berthomeau, également ancien journaliste du même quotidien au cours d'une conférence qui se déroulait à la librairie bordelaise "La Machine à Lire".
"Alain Juppé est arrivé à Bordeaux (après deux tentatives politiques malheureuses dans les Landes) sans qu'il y ait un grand enthousiasme" constate Bernard Broustet qui, dans son ouvrage retrace les diverses étapes qui ont marqué l'action du successeur de Jacques Chaban-Delmas. Le journaliste qui a observé la vie économique et la vie locale pendant de longues années, était particulièrement bien placé pour faire oeuvre d'histoire, et aussi "radioscoper" un homme politique qui a incontestablement changé le visage de Bordeaux, et qui maintenant prétend aux plus hautes fonctions de la République. Le portrait et le vécu devraient séduire.

"Il n'aime pas avoir tort!"

Bernard Broustet souligne les grandes capacités, l'étonnante mécanique intellectuelle du maire de Bordeaux, et tout ce qu'il faut mettre à son actif, ce qui restera: la rénovation des quais, le tramway "qui relie le centre-ville aux banlieues de la rive droite", la remise en ordre des finances de la ville, l'installation d'une logique d'agglomération. Il ne passe pas sous silence "l'épisode québécois", et son adishatz à Bordeaux que l'on pouvait prendre pour un adieu ou un au revoir. Pendant quelques temps Alain Juppé, sanctionné par la justice, se réfugia dans le froid canadien. "Mais, affirme Bernard Broustet, les juges lui on peut-être rendu un certain service. Il ont contribué à lui donner un côté plus humain. A le rendre plus près des gens. Bien que...!"
Bien que....L'homme a t-il beaucoup changé? L'auteur constate toujours chez Alain Juppé une sorte de raideur, de difficulté relationnelle avec les gens qu'il attribue " à l'hyper-sensibilité" de l'homme. Il le sent aussi peu à l'aise dans le monde économique, "pas comme Alain Rousset qui baigne dans ce domaine". Bon à savoir également: Juppé n'aime pas avoir tort, et il est capable de sorties très directes, voire brutales, en particulier contre ses opposants.
Tout ceci donne-t-il à Alain Juppé des atouts pour remporter la course à la présidentielle? Bernard Broustet avoue "ne pas savoir". Il faudra compter avec le nombre de votants aux primaires, et aussi avec l'effet Macron s'il est candidat....

Gilbert Garrouty
Le livre: Juppé de Bordeaux - Conquête et métamorphoses-240 pages-Sud Ouest Editions
Samedi 3 Septembre 2016

Lu 543 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click