Château Mylord passe aux mains d'un amateur chinois des bordeaux


Une propriété d'une cinquantaine d'hectares en Entre-deux-Mers. Les acquisitions chinoises dépasseront bientôt la soixantaine en Gironde


DR
DR
Le spécialiste des transactions viticoles en bordelais, Maxwell-Storrie-Baynes, affilié exclusif de Christie’s International Real Estate, annonce la vente du Château Mylord, un Bordeaux Supérieur situé à Grézillac et détenu par la famille Large depuis 5 générations, à un chinois de Hong-Kong fin connaisseur en vin.
Le nouveau propriétaire n'est pas nommé dans le communiqué. Mais selon le texte, il s'agit d'un passionné par les vins de Bordeaux depuis plus de 30 ans, et il a été parmi les premiers en Asie a être intronisé par la « Commanderie de Bordeaux ». Sa connaissance des vins de Bordeaux l’a incité à sélectionner, pour son premier achat, le Château Mylord l’un les meilleurs terroirs de l’Entre-Deux-Mers dans le Bordelais. Optimum Vineyard Management and Consulting, une société de gestion bordelaise sera chargée de la direction de la propriété.
Il a aussi choisi Teisseire-Touton, architectes à Bordeaux, pour diriger les transformations sur le château et dans les chais. Li Lijuan, du « China desk » de Maxwell-Storrie-Baynes, assistera le nouveau propriétaire pendant la période de transition et mettra en place l’exportation des vins vers la Chine. Le nom du château redeviendra Château Milord, son nom d’origine et aussi le nom du « lieu-dit » de certaines parcelles. Milord est constitué de 51ha, dont 44ha plantés en vignes. Les cépages des vignes rouges (30ha) se composent de Merlot de grande qualité, de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon. Le vin blanc est composé de Sauvignon Blanc, Muscadelle et Sémillon.
Milord a une très belle chartreuse du XVIIIe siècle avec des dépendances formant un U autour de la cour d’honneur. Les vins sont vinifiés avec des méthodes traditionnelles et élevés partiellement en fûts de chêne. De nouvelles techniques sont à l’étude afin d’obtenir la meilleure expression de ce terroir exceptionnel. Michael Baynes, associé de Maxwell-Storrie-Baynes, relate : « Cela a été un grand plaisir de travailler avec un « Gentleman » Chinois ayant de vrai connaissances dans le vin et qui a su reconnaître et apprécier l’histoire de ce Château et de son terroir ». Karin Maxwell ajoute que « avant la fin de l’année 2013 nous estimons que le nombre total de châteaux bordelais appartenant à des chinois dépassera le chiffre de 60, ce qui représente plus de 20 transactions depuis 12 mois".
(D'après le communiqué)
Samedi 7 Décembre 2013

Lu 2356 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile