Cinq siècles d'histoire de la tabaculture dans le sud-ouest


Un livre de René Delon qui est publié aux Editions Sutton


Expertise des tabacs à Cahors dans les années 60 (Ph Seita)
Expertise des tabacs à Cahors dans les années 60 (Ph Seita)
On serait tenté de dire que le hasard fait parfois bien les choses:un livre qui évoque l'épopée tabacole dans le sud-ouest français est publié en même temps que Imperial Tobacco annonce la fermeture, pour raisons économiques, de l'Institut du Tabac de Bergerac. Or, il n'est pas certain que l'auteur -René Delon- qui fut directeur de ce centre de recherche créé par la Seita, en soit comblé de joie. Ce n'est pas, en effet, de gaîté de coeur que l'on voit s'éteindre, un outil, une activité dans laquelle on s'est fortement impliqué. "L'écriture de cet ouvrage a été commencée en 2008, et il se trouve, -c'est une coïncidence- qu'il sort maintenant", précise l'auteur.
Lequel veut conserver un certain optimisme quant à l'avenir de l'outil bergeracois qui fait, lui-aussi, partie de l'histoire du tabac dans le sud-ouest. "Aujourd'hui, ajoute René Delon, Imperial Tobacco, après avoir recherché un repreneur, ne souhaite conserver qu'un laboratoire de génétique appliquée de cinq chercheurs, et supprimer 28 emplois. Un espoir reste que les planteurs, à travers France-Tabac, ne laissent pas partir le secteur de création variétale et de production de semences indispensables à leur production." René Delon évoque également la mise en place du comité de soutien et de défense de l'Institut initié par B.PAGE et F.PONTALIER, auxquels se sont jointes de nombreuses personnalités. Il s'agit aussi "de conserver à Bergerac la collection de Nicotianées, un patrimoine unique lié à la ville, comme de nombreuses archives (dont un fond photographique,… ) qui font parties de la mémoire locale." "Rien n'est inéluctable, poursuit-il, et la volonté de tous permettra, on l'espère, de préserver l'essentiel. Car face à l'adversité, beaucoup veulent croire à l'avenir de l'Institut et de la tabaculture."

René Delon
René Delon
Dans le livre publié aux Editions Sutton, René Delon retrace ce que fut la culture du tabac et son industrie manufacturière au cours des siècles, depuis l'introduction des premières graines en 1556 par le moine André Thevet, à la la mise en cause actuelle du tabac qui s'est traduite par un mouvement de repli et la fermeture d'établissements, dont la manufacture de cigarettes de Tonneins qui fabriquait la Gauloise. Un choc dont la ville lot-et-garonnaise ne s'est pas encore remise. Les anti-tabac reprocheront, certes, à l'auteur de se faire l'avocat d'un ennemi de la santé, mais qu'ils le veuillent ou non la branche tabacole a connu ses heures de gloire dans la région et au-delà, et elle a fait vivre des milliers d'agriculteurs et de salariés.

Histoire d'une culture

Il était important que l'on mette sur papier ce que fut cette réalité, même si René Delon se défend d'avoir accompli un travail d'historien. Mais les jeunes générations et celles de demain y trouveront la photographie de ce que fut la filière. Des photos, le livre en comporte d'ailleurs beaucoup, puisées dans les archives de la Seita, et dans diverses collections. Certains anciens tabaculteurs se souviendront ainsi des longues heures qu'exigeait la préparation des feuilles de l'herbe à Nicot. L'auteur prend également en compte "la culture du tabac", pas au sens agricole, mais de l'autre, celui qui concerne l'esprit et la façon d'être et de vivre. Il y avait un esprit Seita, un esprit planteur de tabac, avec une certaine idée de l'exploitation agricole aux dimensions de la famille...Le tabac fut social.
G.G.
  • Le Tabac dans le Sud-Ouest -Histoire d'une culture et d'une économie. René Delon, Editions Sutton, collection Provinces mosaïques;159 p. 21€
Vendredi 25 Avril 2014

Lu 856 fois



Notez

Votre avis

1.Posté par pujol le 27/04/2014 10:33
Il ne pouvait y avoir que René DELON pour parler du tabac ! C'est le seul professionel à connaitre ce que le tabac a pu rapporter aux Planteurs ! Il ne reste plus que France Tabac rachéte ce qui reste de la recherche ,des collections et de la production de graines et que René DELON prenne les rénes de cette nouvelle entité !!!!Il faut éviter ce gàchis et seul René est à méme de relever ce défit .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 10 Octobre 2018 - 11:30 Les dernières parutions aux Editions Sud Ouest

Mercredi 19 Septembre 2018 - 20:11 Le centenaire de 14-18 aux Editions Sud Ouest

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018