Comment la Fédération des motards du Lot démonte le 80km/h



Comment la Fédération des motards du Lot démonte le 80km/h
Dans un dossier doté d'un argumentaire la Fédération des Motards en colère du Lot estime avoir été victime de "duperie" dans la concertation qui a précédé l'annonce du passage à 80km/h sur les routes ne disposant pas de séparateur central, et elle demande de ne plus figurer dans les délibérations officielles. Elle raconte comment elle a été invitée par le préfet du Lot en octobre 2017 pour participer aux travaux d’élaboration du Document Général d’Orientations (DGO) sur la sécurité routière du département.
" 4 principaux axes de réflexion imposés aux préfets pour ce document étaient:
• Risque routier professionnel
• Conduite après usage de substances psychoactives (alcool, stupéfiants, médicaments)
• Les jeunes
• Les seniors
Et en option, possibilité d’aborder les problématiques liées à:
• La vitesse inadaptée
• Les distracteurs (Téléphone, GPS, ...)"

  • "LE 80KM/h NE FUT JAMAIS EVOQUE"

La FFMC 46 ajoute:
"Lors de la signature publique de ce document par le préfet Jérôme Filippini, la FFMC 46 a protesté énergiquement contre le remaniement orienté des contributions des différentes commissions et la transformation du DGO en relais de propagande des mesures prises sans concertation par le gouvernement.
La mesure «phare» annoncée par le premier ministre (limitation à 80 km/h sur la très grande majorité du réseau routier) n’a jamais été évoquée pendant ces trois mois de travail en commission et a été décrétée avant la fin de ces derniers, tout en refusant de publier les résultats de l'étude réalisée par le CNSR sur les trois zones test depuis l’été 2015.
En conséquence, la FFMC refuse de s'associer à cette opération de communication et demande à M. le préfet de ne plus apparaître dans les contributeurs du DGO.
Le coordinateur de la FFMC46 a distribué aux personnes présentes un document « Fact Checking » qui démontre la duplicité de la communication officielle et explique l’inanité de ces nouvelles dispositions.."

Réplique argumentée au 80 km/h

On trouvera en pièce jointe, ci-dessous, l'intégralité du "Fact Checking" lotois qui répond point par point à tous les arguments gouvernementaux.
La FFMC 46 affirme notamment: "Rendre la vitesse seule responsable, c’est nier les autres causes majeures des accidents mortels : alcool dans 29% des cas, stupéfiant 22%, défaut de ceinture 20% et défaut ou inadaptation du casque (4% pour les motos 10% pour les cyclos).
Pour diminuer le nombre de morts sur la route il faut agir sur le comportement :
-mettre en place un continuum éducatif de l’école primaire jusqu’aux entreprises.
-tenir la promesse d’améliorer les infrastructures des routes sans séparateur avec l’argent rapporté par les radars
-Mettre les moyens humains pour les contrôles d’alcool, stupéfiants, médicaments téléphone, distracteurs, distances de sécurité..."

motards_46.pdf Motards 46.pdf  (1.03 Mo)
Mercredi 24 Janvier 2018

Lu 504 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click