Connectez-vous


Confinement 2: le commerce de centre-ville dit non


Les commerçants des centres- villes de 18 métropoles s'opposent à la fermeture imposée


Confinement 2: le commerce de centre-ville dit non
Une chaîne d'info titrait ce vendredi "le confinement ça passe ou ça casse". Côté commerce indépendant il semble que l'on soit proche de la seconde éventualité.
L’association Commerçants et Artisans des Métropoles de France, représentant des dizaines de milliers de commerçants de centre-ville dans 18 Métropoles de France annonce en effet qu'elle "n’accepte pas la fermeture imposée aux commerces non essentiels pour le mois de Novembre 2020 à minima, dont l’écrasante majorité a respecté tous les protocoles sanitaires sans constituer une menace sanitaire avérée". L'Association poursuit:
"La période commerciale primordiale de fin d’année ne peut pas être soumise à une négociation interminable et incertaine d’aides et mesures d’accompagnement de l’Etat, certains rateront le coche, d’autres passeront au travers compte tenu de critères restrictifs, de nombreux commerçants n’y survivront pas à l’heure où les stocks sont déjà constitués représentant d’importantes dépenses engagées qui n’ont plus aucune perspective de chiffre d’affaires pour l’intégralité du mois de novembre et peut-être au-delà. Ce qui sera perdu ne se rattrapera plus.
Dans le même temps, une inégalité déjà criante se crée avec le commerce en ligne, avec les grandes et moyennes surfaces ou enseignes dont les produits non essentiels demeurent accessibles. La journée du jeudi 29 octobre 2020, digne d’un samedi, a montré que nos clients et habitants de nos territoires soutiennent massivement leurs commerces de centre-ville, qui sont l’un des fondements du lien social, de l’économie locale et de nos emplois de proximité"....)
Nous demandons la réouverture immédiate des commerces de moins de 1000 m2 avec un protocole sanitaire renforcé et négocié avec l’Etat dans des conditions à négocier pour un fonctionnement minimal de ces activités. Nos voisins allemands et espagnols ont compris qu’il était simplement intenable dans cette période de fin d’année de faire subir à nos commerçants une nouvelle fermeture imposée, peu importe les aides qui seront mobilisées. L’ensemble de nos fédérations de commerçants et artisans représentatives est à disposition de l’Etat afin de trouver une alternative satisfaisante humainement et économiquement pour l’ensemble de nos commerces de centre-ville et de proximité. Sans solution négociée, de nombreux commerçants et artisans ont décidé d’ouvrir dès les prochains jours sur l’ensemble de nos territoires."
A propos de l'Association- La CAMF a été créée en 2019 et rassemble 18 fédérations de commerçants et management de centre-ville en France, soit un réseau de 10 500 adhérents commerçants, artisans, enseignes, restaurateurs, hôteliers, entreprises de services…: Angers, Besançon, Bordeaux, Chartres, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Le Mans, Marseille, Montpellier, Nantes, Nîmes, Rennes, Rouen, Saint Étienne, Valence et Toulouse.
Vendredi 30 Octobre 2020

Lu 208 fois



Notez

Votre avis

1.Posté par bernardi le 31/10/2020 07:59 (depuis mobile)
ILS SONT ESSENTIELS !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune









Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile