Conseils départementaux: en Gironde Jean-Luc Gleyze succède à Philippe Madrelle



JL Gleyze pendant son discours de nouveau président (Ph Paysud)
JL Gleyze pendant son discours de nouveau président (Ph Paysud)
C'était ce jeudi le troisième tour des élections départementales avec la désignation des présidents des nouveaux conseils départementaux. On n'attendait pas de grande surprise en Gironde, où la gauche avait sauvé son bastion, mais une séquence émotion était tout de même à l'ordre du jour avec le départ de Philippe Madrelle, autre leader socialiste (et sénateur) qui a occupé le siège de président de ce conseil général pendant 36 ans. Philippe Madrelle qui n'a jamais caché son penchant pour les territoires et la ruralité, avait combattu avec force la réforme territoriale de l'ère Sarkozy. Il s'est également dépensé pour sauver les départements et une partie de leurs compétences, avec la réforme territoriale des gouvernements socialistes, qui, pour ce qui est des régions, va plus loin que le projet précédent. C'est aussi un homme des territoires, Jean-Luc Gleyze, qui était avant le nouveau découpage cantonal, le conseiller général du plus petit canton de Gironde-celui de Captieux- qui a été élu à la présidence de l'assemblée girondine qui compte 66 membres. Jean-Luc Gleyze-qui avait été désigné par le groupe socialiste- a été élu avec 44 voix et se retrouve donc à la tête du plus grand département de France. Jacques Breillat (UMP) obtenait 20 voix et Grégoire de Fournas (FN) 2 voix.
Jean-Luc Gleyze, 52 ans, désormais co-élu du Sud Gironde connait bien lui-aussi les territoires et la ruralité. Il était d'ailleurs en charge de l'aménagement solidaire et de l'agriculture dans l'assemblée précédente. Il avait organisé des conférences thématiques avec les organisations agricoles et forestières au moment des tempêtes et des difficultés de filière, ainsi que sur l'oenotourisme. Dans son discours de nouveau président, il a considéré comme "inédite" son arrivée à la présidence de la Gironde, pour lui "fils d'ouvrier, formé à l'école publique"et bénéficiaire de "l'ascenseur social". Il a, bien sûr, rendu, un hommage appuyé à son prédécesseur, hommage ponctué par cette phrase:"Madrelle était la Gironde; la Gironde restera génétiquement Madrelle". Ce n'est pas sans émotion que ce dernier rejoignait la tribune du public, d'ailleurs fort nombreux.
Jean-Luc Gleyze a aussi donné quelques indications sur ce que serait la feuille de route de sa majorité. "Pas de foire d'empoigne, mais le débat". Thèmes d'action: la solidarité entre territoires, le tourisme, l'agriculture, la vie associative, la concertation entre la métropole et le rural, avec la grande région et l'Etat....
G.G.

Conseils départementaux: en Gironde Jean-Luc Gleyze succède à Philippe Madrelle
Une salle des sessions plein à craquer (Ph Paysud)

Autres présidences à noter...

Charente : François Bonneau (DVD)
Corrèze: Pascal Coste (UMP)
Dordogne : Germinal Peiro (PS)
Gers: Philippe Martin (PS)
Landes :Henri Emmanuelli (PS)
Lot-et-Garonne: Pierre Camani (PS)
Pyrénées-Atlantiques: Jean-Jacques Lasserre (Modem)
Tarn-et-Garonne: Christian Astruc; (Jean-Michel Baylet n'a pas été candidat)

Jeudi 2 Avril 2015

Lu 353 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018