Daniel Peyraube président de Maïsadour



PH DR
PH DR
Le conseil d’administration du groupe coopératif Maïsadour s’est réuni vendredi 9 décembre pour voter un changement de gouvernance majeur et élire leur nouveau président Daniel Peyraube. Une fonction stratégique pour cet agriculteur landais engagé dans les filières agricoles et agroalimentaires de son territoire depuis de nombreuses années. Aux côtés des équipes et administrateurs, il sera chargé de représenter et défendre la voix des adhérents de la coopérative. Il prend la suite de Michel Prugue.

Agé de 51 ans, formé aux techniques agricoles et diplômé d’un BTS en Gestion, Daniel Peyraube a suivi des formations en management, relations humaines, gestion et d’Administrateur à l’ESSEC Paris. En 1996, il reprend l’exploitation familiale à Castaignos-Souslens dans les Landes. A l’image de la diversité des filières de la coopérative Maïsadour, Daniel est un poly-cultivateur (maïs, maïs semences, tournesol, soja) et un éleveur (poulets, canards, pintades). Un métier passion transmis à ses deux enfants. Fédérateur et persévérant, Daniel Peyraube s’est toujours pleinement engagé pour défendre le monde agricole, au travers de différentes missions. Aujourd’hui, il est investi en tant que président de l’AGPM, secrétaire FMSE et vice-président d’Arvalis.
Il prend la suite de Michel Prugue à la présidence pour fédérer, représenter et défendre les intérêts des adhérents de la coopérative. « Je tiens à saluer l’engagement de Michel Prugue durant ses 21 ans de mandat au sein de la Coopérative. Si nous devions retenir qu’une seule valeur que nous partageons, c’est celle du collectif ! Il n’y a qu’ensemble que nous ferons bouger les lignes pour construire l’agriculture de demain », a souligné Daniel Peyraube. « Mon objectif ? Impulser une dynamique collective pour apporter des solutions innovantes et concrètes aux agriculteurs du territoire qui font face aux enjeux des changements climatiques, sociétaux et économiques. Des défis que nous relèverons pour garantir notre souveraineté alimentaire à tous dans le respect du bien-être de nos agriculteurs. Maïsadour a déjà engagé sa transformation pour y parvenir, nous irons toujours plus loin », a-t-il ajouté.

Samedi 10 Décembre 2022

Lu 149 fois


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 25 Février 2024 - 19:45 Le vignoble girondin réduit de 8 000 à 12 000ha

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune | Brèves 2





ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile