Connectez-vous

Frédéric Bouix :l'expérience française de tourisme équestre à l'international


Réélu à la présidence de la Fédération Internationale de Tourisme Equestre, Frédéric Bouix évoque le programme qui sera mis en oeuvre au long des quatre prochaines années


Frédéric Bouix (ph DR)
Frédéric Bouix (ph DR)
La Fédération Internationale de Tourisme Equestre (FITE) qui a tenu dernièrement son assemblée générale à Brachfeld (Allemagne) a réélu à sa présidence pour un second mandat de quatre ans, Frédéric Bouix, 42 ans, originaire de Dordogne.
La Fédération Internationale de Tourisme Equestre (FITE) a été créée en 1975 à l'initiative de la France, avec le concours de la Belgique, de la Suisse et de l'Italie. Son objet est de rassembler les organismes nationaux de tourisme équestre (ONTE) à travers le monde, de les représenter, de coordonner leurs actions et de contribuer au développement des activités touristiques liées à l'utilisation des équidés.
La FITE organise également à l'échelle internationale les compétitions de TREC et d'Équitation de travail.

Question:- Pouvez-vous préciser le rôle joué par la France pour le tourisme équestre international ?
Frédéric Bouix:- Nation pionnière du tourisme équestre, la France joue un rôle de premier plan pour le développement des pratiques d'équitation d'extérieur à l'international. La France est la première à avoir structuré le tourisme équestre, dès les années 1960, en œuvrant pour le maillage des itinéraires, la formation des cadres et des pratiquants, la création et le développement de l'Equirando ou encore du TREC.
La France s'implique depuis des années dans les instances internationales ; elle est à l'initiative avec d'autres structures européennes de la création de la FITE en 1975, et elle en assure la présidence depuis 2003, après plusieurs années de responsabilités italiennes.
J'ai, pour ma part, assuré un premier mandat de Président de la FITE de 2015 à 2019, succédant à Hervé Delambre, avec la volonté de poursuivre les travaux initiés par mes prédécesseurs mais aussi celle de donner une nouvelle dynamique en phase avec les attentes sociétales liées à nos activités.

Q:-Quelles sont les nouvelles priorités données à ce nouveau mandat ?
FB :- En concertation avec le Conseil d'administration et les dix-neuf Organismes Nationaux de Tourisme Equestre (ONTE) présents lors de l'AG, les sujets de l'itinérance à cheval et de la formation ont été identifiés comme nécessitant une action prioritaire. Deux groupes de travail se mettront en place dans les prochaines semaines.
Alors que l'encadrement des activités physiques et sportives ne relève que minoritairement des professions réglementées au sein de l'Union européenne, tous les membres expriment le besoin de disposer d'un cadre harmonisé de formation international pour préparer aux métiers d'accompagnateur ou de guide de tourisme équestre.
S'agissant de l'itinérance à cheval, un travail sur les structures d'accueil de tourisme équestre - tant les centres de tourisme équestre que les hébergements pour les cavaliers et chevaux - sera mené. Il s'agira dans un premier temps de proposer des cahiers des charges techniques visant à garantir un niveau de qualité minimum, pour les itinéraires, les hébergements et les centres de tourisme équestre proposant des prestations.
D'ailleurs, c'est précisément cette expertise de la FITE que viennent chercher les membres qui ont rejoint dernièrement notre organisation, comme la Chine, Madagascar et la Roumanie notamment.

Q;-On vous connaît aussi en tant que Délégué général de la Fédération Française d'Equitation. Vous êtes donc très impliqué ...
FB :- Très tôt, en tant que jeune cavalier, j'ai rapidement compris l'intérêt de participer activement à la vie associative et aux instances de notre sport. Cette conviction de faire évoluer son sport et de porter un projet de développement pour le cheval et la filière ne fera que se renforcer en devenant accompagnateur puis enseignant de tourisme équestre, en 1998.
C'est ainsi qu'après une implication locale dans ma région d'origine, je deviens administrateur de la Fédération Française d'Equitation (FFE) et du Comité National de Tourisme Equestre (CNTE). C'est tout naturellement que cette implication s'est étendue à l'échelle internationale.
Je continuerai à œuvrer pour le développement de l'équitation en général et du tourisme équestre en particulier, en assurant le mieux possible le rayonnement de l'expertise française.

(D'après le communiqué de la FITE)







Mercredi 11 Septembre 2019

Lu 161 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Vendredi 8 Novembre 2019 - 17:16 Le palmarès des Best of Wine Tourism 2020

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune








Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018