La Traviata d'Aix



La critique est facile... vous connaissez la suite! Exprimons toute de même un ressenti. Ainsi, il faut tirer un coup de chapeau à Natalie Dessay pour son rôle de Violetta dans cette Traviata du Festival d'Aix-en-Provence. Pour son implication dans le personnage et son jeu de scène peut-être parfois même au peu trop fort comme quand elle tend la dive bouteille vers les cieux. Mais il y a à voir côté mise en scène. Nous sommes dans un Festival, et là, toutes les audaces sont permises. Mais au fait, y en-a-t-il de l'audace en ce cas? On serait plutôt tenté d'y voir de la simplicité, voire de la pauvreté. Une Traviata sans lustres, sans luxe, et sans clinquant, n'est pas une vraie Traviata. C'est cela :le metteur en scène Jean-François Sivadier nous propose, une Traviata dans un univers austère, voire pauvre malgré des coquelicots de fond à la Claude Monet. Et Natalie Dessay se dépense sans compter, mais à notre avis, avec une voix trop cristalline et colorée qui enlève de la rondeur et de la chair à l'expression de Violetta. Ce n'est pas de sa faute, elle est comme cela, et mieux dans d'autres rôles. De plus, dans la fosse, le London Symphony Orchestra, a du mal à trouver les accents "verdiens" qui ne sont pas dans sa culture. Mais le public d'Aix qui paye très cher ses places paraît heureux. Davantage que les authentiques fans de l'enfant de Roncole...
GG

La Traviata d'Aix-en-Provence était diffusée sur Arte samedi soir. Autres représentation à Aix les 18, 20, 22, 24 juillet
Dimanche 17 Juillet 2011

Lu 1155 fois



Notez

Votre avis

1.Posté par sendra le 21/07/2011 09:23
Opera et mise en scène

1.
Comment peut-on se faire valoir à ce point en tant que metteur en scène : quand on va écouter Verdi (ou un autre compositeur) on doit montrer du Verdi et cela suffit de trouver du génie à ces découvreurs d’imagination soudaine! on voit de tout et de n’importe quoi et surtout du mauvais! et du pire!
que cette personne qui voit mieux les choses que les compositeurs ont mis des heures et des années à les peaufiner : cela suffit
de plus nous, les spectateurs, ne savont jamais à quelle sauce, nous allons voir leur « chef d’Oeuvre » qu’ils se sont appoprié
heureusement qu’il n’ont pas la main mise sur la musique et la partition (quoi que!!) car nous aurions droit à une Traviata ou un Rigoletto » pop ou funk ou autre inovation ou trouvaille!
arrêtez de prendre les spectateurs en otage et que la rançon soit payée d’avance avant de s’emparer des chanteurs et de l’oeuvre!
nous payons sans savoir! et c’est une fois sur place qu’on voit des choses ignobles et horribles qui n’ont RIEN a voir avec l’ouvrage
on devrait pouvoir se faire rembourser dans ces cas là : si vous payez pour un bon bourgogne, doit-on rien dire quand on vous sert un coca….
il n’y a plus aucun respect du public et cela devient abominable
certains snobs trouveront cela merveilleux, divin, plein de trouvailles de nouveautés, de dépoussièrage de non-kitch,etc,mais que connaissent-ils dans ces opéras
il faudrait qu’on donne au public des images de ce qui’ils vont voir lorsqu’il va payer des centaines d’euro pour ces metteurs en scène libidineux et onanistes
ce n’est plus le Rigoletto de Verdi mais une « crotte » de Paul Emile Fourny, ou de Carsen, ou d’autre farfelu qui se font valoir par leur misérabilisme persistant
honte à ces gens là qui tuent l’opéra
il faudrait d’urgence que le public réagisse et qu’un organisme vérifie et autorise la représentation d’opéras « bio », d’Origine Controlée, pour ne plus berner ceux qui paient pour voir ce que les compositeurs et librettistes ont si bien pensé et qui eux étaient des génies
annoncer, proposer, montrer avant pour avoir le choix de ne pas se faire kidnapper par ces faussoyeurs de l’art lyrique
nous pensons donc à monter cette association de défense de l’opéra avec de grands noms qui nous suivront
a bon entendeur
salut
Répondre
Laisser une réponse

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 18:40 Gérard Depardieu honoré à La Baule

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018