Le Vinopôle de Gironde devient Bordeaux-Aquitaine



En route pour le zéro herbicide (ph Ch Agri 33)
En route pour le zéro herbicide (ph Ch Agri 33)
Depuis plus d’une dizaine d’années, la Chambre d’Agriculture de la Gironde, l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) et l’Établissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles Bordeaux-Gironde (EPLEFPA) collaborent à des travaux de recherche appliquée en viticulture et œnologie dans l’objectif de favoriser l’amélioration et la compétitivité des exploitations vitivinicoles de la région.
Aujourd’hui, ces trois structures officialisent leur collaboration en s’associant formellement au sein du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine et sont rejointes par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) et l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras (IVBD).
Deux nouveaux partenaires
L’union fait la force et le Vinopôle compte bien mettre en application cet adage. Intégrer le CIVB et l’IVDB au Vinopôle c’est mutualiser encore d’avantage les compétences et les connaissances, établir une stratégie régionale commune, mettre en commun des moyens techniques, financiers et humains autour de projets concrets, amplifier la communication et la diffusion des résultats des expérimentations menées.
« Au CIVB, notre ambition est d’améliorer le transfert des connaissances issues des travaux de recherche que nous finançons. Pour cela, nous souhaitons nous appuyer sur un réseau de partenaires au plus proche du terrain » commente François-Thomas BON, co-président de la Commission Technique du CIVB.
« A travers le Vinopôle, l’IVBD et ses partenaires, la Chambre d’Agriculture de la Dordogne et le Lycée agricole de La Brie, souhaitent accompagner au plus près tous les viticulteurs de la région en misant sur une optimisation des projets d’expérimentation, de prospective et des financements régionaux au service de la filière vitivinicole de demain : matériel végétal, pérennité et transmission des exploitations, enjeux de transition agro-écologique… » affirme Eric CHADOURNE, président de la Fédération des Vins de Bergerac-Duras et membre du Directoire de l’IVBD.

Un nouveau projet d'envergure régonale

Réuni en assemblée générale constitutive, le Vinopôle s’est fixé une nouvelle feuille de route ambitieuse, organisée autour de 5 grands axes.

•Le changement climatique et l’agro-écologie au cœur de cette nouvelle dynamique : évaluation des potentialités agronomiques et œnologiques des variétés résistantes, analyse de nouvelles mesures prophylactiques, création d’un vignoble expérimental et d’une halle technologique…
•La réduction des intrants : expérimentation de nouvelles méthodes alternatives aux produits phytosanitaires, recherche sur la gestion des sols pour diminuer le recours aux herbicides et engrais chimiques
•L’adaptation des profils produits aux attentes des consommateurs
•La durabilité économique des exploitations : création de différents outils d’aide à la décision notamment en vue d’un changement de pratiques
•La formation : former les viticulteurs et les jeunes pour construire la viticulture de demain

QUATRE EXEMPLES:
• DeciTrait®
L’Outil d’Aide à la Décision DeciTrait®, mis au point par l’IFV au sein du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine, permet d’accompagner viticulteurs et conseillers techniques dans la démarche de réduction des intrants phytosanitaires
• Le Zéro herbicide
Sortir du tout glyphosate, c'est le projet zéro herbicide. Les conséquences en termes d’intrants, de temps de travaux, d’organisation du travail et donc d’investissements et de coûts sont considérables
• La vinification de variétés résistantes
Les variétés résistantes aux principales maladies cryptogamiques sont une des solutions d’avenir pour réduire l’usage des pesticides en viticulture. Au-delà du caractère résistant de ces variétés, il est nécessaire d’évaluer leur potentiel œnologique pour fournir aux viticulteurs des références sur les itinéraires techniques de production, à la vigne et en cave.
• Alt’fongi
Halte aux fongicides ! Comme son nom l’indique, le projet Alt’fongi étudie des alternatives aux fongicides. Son objectif est de produire des références indépendantes sur les produits de biocontrôle à l’usage des viticulteurs, dans le cadre de la lutte contre les maladies cryptogamiques telles que le mildiou ou l’oïdium
Jeudi 3 Décembre 2020

Lu 158 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 9 Septembre 2021 - 17:41 Portes ouvertes Innov'Action en Occitanie

Jeudi 9 Septembre 2021 - 17:10 Eric Dumas président du CIFOG

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile