Le budget de la Gironde adopté



Les élus du Conseil départemental de la Gironde ont adopté le budget du département par 44 voix pour et 22 contre. Le budget primitif 2016 proposé par Jean-Luc Gleyze, président, aux élus départementaux, s’équilibre à 1,6 milliard d’euros (1,589 milliard d’euros en 2015).
A noter que l'’agence financière Standard & Poor’s confirmait le 20 novembre 2015 les notes de référence « AA- » attribuées au département de la Gironde. Cette notation témoigne d’une gestion financière et d’une gouvernance « fortes » selon l’agence. Cette reconnaissance de la qualité de signature du Département et une gestion active de la dette permettent d’obtenir des conditions de prêt avantageuses.
  • SIX PRIORITES
Six priorités en direction des solidarités humaines et territoriales ont été définies par la majorité départementale pour la mandature à venir :
1 - La proximité et l’accessibilité des services publics départementaux ;
2 - La lutte contre les inégalités et pour l’autonomie, notamment dans les domaines de la jeunesse, de l’âge, du handicap ;
3 - Le développement adapté des territoires et différencié, selon les forces, les faiblesses et les besoins, dans le respect des équilibres ville-ruralité ;
4 - La promotion de la cohésion sociale et de la citoyenneté ;
5 - Le souci d’actions respectueuses de l’environnement et de sa promotion ;
6 - L’innovation, l’expérimentation et la concertation comme méthodes renouvelées dans les politiques publiques départementales.
Le Budget Primitif 2016 se caractérise par un contexte marqué par la contribution des départements à la réduction des déficits publics impulsée par l’Etat, la progression continue des dépenses sociales et des recettes de fonctionnement affectées par la diminution de la dotation globale de fonctionnement (DGF) ;
  • QUATRE GRANDS PRINCIPES
De manière volontariste, le Département :
> poursuit ses efforts de gestion et de maîtrise de fonctionnement ;
> investit 215 millions d’euros en 2016 en faveur des services publics et de l’emploi en Gironde.
Quatre grands principes orientent la stratégie du département en matière de maîtrise des dépenses publiques :
> Maintenir un niveau de désendettement en deçà des seuils d’alerte
> Maîtriser les dépenses de fonctionnement structurelles et d’intervention
> Dégager une épargne brute minimale de 100 M€ par an
> Préserver une capacité d’investissement de 200 M€ en moyenne par an de 2016 à 2021
A noter que le "Livre Blanc des territoires " en lien avec la nouvelle stratégie départementale Gironde 2033, a été adopté à l'unanimité des présents
( D'après le communiqué )
Vendredi 18 Décembre 2015

Lu 358 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile