Les Banques Alimentaires trouvent les propositions européennes inacceptables



La Fédération Française des Banques Alimentaires exprime son mécontentement à propos des propositions d'aides au plus démunis formulées au plan européen. Elle écrit dans un communiqué:
"Les Banques Alimentaires françaises sont déçues. La proposition de texte de la Direction générale Emploi, affaires sociales et inclusion de la Commission Européenne n'est pas à la hauteur des enjeux. Le « Fonds européen d'aide aux plus démunis » place l'aide alimentaire au second plan des priorités européennes. Une politique globale « fourre-tout » n'est pas la solution.
Un programme où l'aide alimentaire côtoie la distribution de vêtements et autres biens de base sans véritable logique ; une enveloppe de 2.5 milliards € insuffisante alors que nous demandions 4.75 milliards € ; des co-financements qui ne feront que compliquer les processus de décisions. Pourquoi risquer la mise en place d'un programme « fourre-tout » ? Familles mono-parentales, SDF, étudiants, personnes en situation irrégulière, jeunes retraités, chômeurs longue durée, accidentés de la vie, jeunes diplômés au chômage...Quel est leur point commun ? L'accès à une aide alimentaire gratuite, sûre et efficace. 18 millions d'Européens les plus démunis en bénéficient.
L'aide alimentaire est le premier pas vers le lien social. Elle permet aux bénéficiaires, aux travailleurs sociaux, aux bénévoles de se retrouver autour de l'alimentation, incontournable vecteur d'inclusion sociale. Pour des personnes très différentes, elle est bien souvent le moyen de retrouver un sentiment de dignité quand l'espoir de se relever est parfois très mince. C'est la porte entrouverte, indispensable pour recréer un lien social pérenne.
"Il est totalement inacceptable que l'aide alimentaire ne soit qu'une option dans une politique européenne globale de lutte contre la pauvreté et l'exclusion."

A propos des Banques Alimentaires- Les Banques Alimentaires prospectent, collectent, transportent, trient et stockent, tous les jours, des denrées, avant de les distribuer gratuitement aux associations. Le respect de l'hygiène et de la sécurité alimentaire est fondamental. Les Banques Alimentaires créent ainsi un lien efficace entre les produits à donner et les personnes qui en ont besoin. 79 Banques maillent aujourd'hui le territoire national, pour collecter, gérer, partager et aider l'homme, par le don et le partage, à se restaurer dans sa dignité. Elles mènent cette mission en partenariat avec le monde économique (industriels, distributeurs, collectivités), les pouvoirs publics et les 4900 associations et CCAS ayant signé une convention de partenariat avec elles. En 2010, les Banques alimentaires ont pu distribuer 93000 tonnes de denrées, soit environ 10 kg par mois pour chacune des 740 000 personnes accueillies par les associations partenaires.
Vendredi 26 Octobre 2012

Lu 271 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 19:41 Fruits et légumes:Propulso vise la grande région

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018