Les agricultrices de la troisième voie s'expriment



Au cours de la visio-conférence (capture d'écran DR)
Au cours de la visio-conférence (capture d'écran DR)
A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le Collectif de la Troisième Voie des Filières Agricoles Responsables organisait ce jour une webconférence sur le thème « Agricultrices et pêcheuses : femmes au cœur de la transition durable ».
Animée par Sophie FRANCO, cette table ronde a vu la participation de cinq femmes engagées dans des démarches de production plus durables :
- Aurélie LEGER, céréalière engagée dans la Filière CRC® (Vienne)
- Florence HAFFNER, éleveuse de porcs, engagée dans la démarche "Bleu-Blanc-Coeur" (Meurthe et Moselle)
- Reinette MICHON, pêcheuse à pieds engagée dans le programme Mr. Goodfish (Somme)
- Elodie DEZE , vigneronne engagée pour le label Vignerons Engagés (Loire)
- Emmanuelle ROZE-CHAPUZET, co-fondatrice de LOU (production de champignons), engagée dans la démarche "Demain La Terre" (Ille-et-Vilaine)
A travers le Collectif de la Troisième Voie des filières agricoles responsables, créé en 2018, cinq labels et démarches développent les initiatives d’agriculture responsable dans toutes les filières agricoles.
Le constat est qu'aujourd’hui, "il n’existe pas UNE agriculture, mais DES agricultures, plurielles et diverses qui coexistent. Avec l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique, il existe une troisième voie, où les producteurs de chaque filière agricole travaillent dans une même logique de responsabilité environnementale, économique, sociale et sociétale.
C’est dans cet élan que s’inscrivent, chacun dans sa filière, l’Association Bleu-Blanc-Coeur, l’Association Demain la Terre, la Filière CRC® - Culture Raisonnée Contrôlée, l’Association Vignerons Engagés et le programme Mr. Goodfish".

Cet échange d'une heure a permis d'aborder la place des femmes en agriculture, la façon dont elles exercent le métier. D'une façon générale elles l'exercent par choix, avec détermination, courage et passion. Aucune plainte sur leur sort ou sur leur revenu ne s'est exprimée. Les journées entamées parfois à 4 heures du matin sont parfois longues,"mais cela fait partie d'un choix de vie". A noter que les femmes sont 20% plus nombreuses que les hommes à pratiquer l'agriculture-ou la pêche- de proximité.
Lundi 8 Mars 2021

Lu 175 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Vendredi 9 Avril 2021 - 16:59 Nuits trop froides en Gironde

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile