Les contrôles environnementaux pas bien vus en Lot-et-Garonne



Patrick Franken, président de la Coordination Rurale 47 nous communique:
"Plusieurs agriculteurs ont alerté la Coordination Rurale 47 de contrôles imminents (BCAE(1)) sur leurs exploitations, relatifs au respect de bonnes pratiques environnementales.
 Vu le contexte économique particulièrement difficile que traverse l'ensemble des exploitations agricoles (30% des agriculteurs gagnent moins de 400€ par mois, source MSA),
 Vu l'émergence possible d'une nouvelle crise aviaire, malgré les sacrifices consentis par les éleveurs, leur respect des consignes sanitaires imposées, les investissements effectués,
 Vu les retards chroniques de l'administration à assurer en temps et en heure le traitements des dossiers de paiements des diverses sommes dues aux agriculteurs, aggravant leurs situations économiques,
 Vu la volonté de l'état de supprimer la quasi totalité des zones défavorisées du département, accentuant ainsi la disparition des élevages,
 Vu la non volonté de l'état de reconsidérer l'extension des zones vulnérables,
 Vu la tension que tous ces éléments génèrent chez les agriculteurs, et considérant que ceux-ci pratiquent leur métier de manière irréprochable et responsable,
La Coordination Rurale du Lot-et-Garonne s'oppose, jusqu'à nouvel ordre, à ce que tout contrôle ait lieu sur les exploitations agricoles. Pour cela, ses adhérents seront présents systématiquement chez les agriculteurs concernés pour éconduire, dans le calme, les contrôleurs.
Plus que jamais, un ras le bol certain, une tension réelle, parfois du désespoir, avec tout ce que cela peut engendrer, ont pris place dans nos campagnes. Il nous parait urgent et indispensable que les autorités ordonnant ces contrôles, les annulent immédiatement, afin d'éviter tout débordement."
(1) NDLR: BCAE: Bonnes Conditions Agro-Environnementales. En matière de protections des eaux contre les nitrates les textes obligent,par exemple, à ce que les plans d'eau et les cours d'eau soient bordés d’une bande enherbée ou boisée d’une largeur minimale de 5m. Cette bande végétalisée ne reçoit ni fertilisants azotés ni produits phytosanitaires. Les modalités d’entretien sont celles définies au titre des BCAE (fixées par l’arrêté national du 13 juillet 2010 et par l’arrêté préfectoral « BCAE » spécifique à chaque département" selon le texte officiel.
Lundi 5 Décembre 2016

Lu 254 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES














Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click