Les trois priorités d'Alain Rousset:emploi,transports, territoires



"Le souci des entrepreneurs n'est pas de licencier, mais de recruter" (vidéo)

Une "rentrée" plus studieuse que politique pour Alain Rousset qui devançait d'un jour celle d'Alain Juppé. Le président de la grande, très grande région Nouvelle-Aquitaine, qui rencontrait la presse ce lundi n'a guère fait de commentaires sur la situation politique, pas plus que sur le macronisme en marche, évoquant celle (la marche) de la région qu'il pilote. Pour affirmer d'abord les trois grandes priorités:l'emploi, les transports, et l'action territoriale.
Concernant ce dernier thème Alain Rousset a notamment souligné "que la présence sur les territoires est un élément essentiel". Ayant évoqué la mise en place d'un projet de Schéma régional d'aménagement, de développement des Territoires (SRADDET), conformément à la loi NOtre, il ajoutait "qu'il convient d'agir collectivement en partant de l'existant. Des territoires sont en souffrance. Nous devons apporter des réponses aux inquiétudes". La Région a ainsi décidé de ne fermer aucun lycée. Il faudra aussi voir "comment accompagner les entreprises". Car la priorité devra aller aux activités productives, au développent économique, un programme qui englobe l'agriculture et l'agroalimentaire. Mais aux yeux d'Alain Rousset, l'agriculture régionale doit évoluer vers l'innovation, les circuits courts, et plus de valeur ajoutée au profit des agriculteurs.
  • UN MORATOIRE DES GRANDES SURFACES
Pour ce qui est de la ville et du périurbain la président de la Nouvelle-Aquitaine estime qu'il est temps de revitaliser les centres-villes et de mettre un terme à l'implantation des grandes surfaces dans les périphéries; "Le commerce en centre-ville crée deux fois plus d'emplois que les grandes surfaces" a affirmé Alain Rousset qui suggère "un moratoire des grandes surfaces".
Concernant l'emploi, Alain Rousset a critiqué les approches "parisiennes" du sujet qui lui paraissent inappropriées. "En Nouvelle-Aquitaine, le souci des chefs d'entreprises n'est pas de pouvoir licencier, mais de recruter". Il appuyait ses propos de quelques exemples concrets (voir notre vidéo). On manque également d'apprentis en Nouvelle-Aquitaine.
Côté transports, la région se trouve confrontée "à la faiblesse du réseau", notamment les lignes Limoges-Angoulême, et Bergerac-Libourne. Les travaux d'urgence appellent une dépense de 600 millions d'€, et à terme de 1, 6 milliard. Un plan ferroviaire est dans l'air. Alain Rousset rappelle par ailleurs le "volontariat" de la région pour tester la taxe carbone, notant que la Nouvelle-Aquitaine détient le record pour le nombre de camions, et se situe au bas du tableau pour le transport de marchandises par le train. En matière de transports scolaire (nouvelle compétence de la région) Alain Rousset a indiqué que les appels d'offre resteront ouverts aux petites entreprises.
Le président aquitain s'est félicité du choix de Paris pour les JO, ainsi que du rôle de Tony Estanguet qu'il invite à participer à une réunion visant à l'accompagnement et à la préparation. La Nouvelle-Aquitaine voudrait obtenir des compétitions "en eaux vives et en surf".
Côté logement Alain Rousset conseille "de ne pas mélanger APL et dispositif fiscal" afin d'éviter des flambées dans le domaine immobilier.
Une suggestion enfin du président de la Nouvelle-Aquitaine:concevoir des "ALGECO" en bois au profit des victimes, dans les îles, de la tempête Irma....
G.G.
Lundi 18 Septembre 2017

Lu 192 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Vendredi 9 Février 2018 - 18:01 Zones défavorisées:l'Occitanie en attente

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click