Maïsadour en croissance malgré la crise


Un CA en hausse de 4% sur l'exercice 2013/2014. Le groupe emploie désormais 5700 personnes


Ph DR
Ph DR
"Les fondamentaux de notre Groupe restent solides. Notre modèle coopératif a démontré toute son efficacité face à une année 2013 / 2014 tumultueuse pour nombre de nos activités (printemps 2013 calamiteux, baisse importante de nos volumes de collecte, diminution de la récolte de semences dans le Sud-Ouest, dévaluation très forte des monnaies russe et ukrainienne, restructuration de l’activité saumon…). L’anticipation et la mutualisation des risques nous ont permis de surmonter ce contexte très particulier et exceptionnel..." C'est ce que souligne Maïsadour après l'assemblée générale qui vient de se dérouler à Hagetmau, dans les Landes.
Le groupe coopératif a de bonnes raisons de se montrer satisfait. Avec 1,55 milliard d’euros de chiffre d’affaires et un excédent brut d'exploitation (EBE) d’environ 52 millions d’euros (en hausse de 6 %), il affiche une croissance de + 4 % de son CA, équilibré entre le pôle agricole et les activités aval (Pôle Gastronomie, Pôle Volailles).
Le contexte de baisse de la consommation des ménages, les actions de structuration et de mutualisation engagées pour améliorer la rentabilité sur le Pôle Gastronomie (Sarrade, Delmas, Comtesse du Barry) ont démontré toute leur pertinence. Malgré ce contexte difficile, Delpeyrat a maintenu sa progression sur ses marchés. La réorganisation industrielle conduite en 2012 / 2013 sur le Pôle Volailles (Fermiers du Sud-Ouest) a porté ses fruits puisqu’il retrouve une dynamique de rentabilité et affiche une très belle progression.
Maïsadour souligne:
"De vraies satisfactions sont à souligner durant cet exercice 2013 / 2014 somme toute particulier, tant en semences, en nutrition animale qu’en volailles.
-En semences, l’activité continue de conquérir de nouveaux marchés et affiche une très belle progression en tournesol (+ 30 %). Le développement s’appuie sur l’international et en particulier, sur un partenariat commercial exclusif avec Jouffray-Drillaud.
- En nutrition animale, Sud-Ouest Aliment est leader dans la région avec 32 % de parts de marché et enregistre une forte croissance de ses volumes.
- En volailles, les éleveurs sont tous mobilisés pour satisfaire la demande de Fermiers du Sud-Ouest sur les bassins de production historiques Landes, Gers et Périgord avec la marque St Sever en fer de lance."

Par ailleurs, fidèle à son habitude d'inviter une personnalité extérieure à l'agroalimentaire (Jean-Marc Sylvestre l'an passé) le groupe a demandé cette année au fondateur de CSA Roland Cayrol d'exprimer sa vision sur la place de l'agriculture et de l'agroalimentaire dans la société française.
Emploi- A noter enfin l'impact colossal sur l'emploi régional de Maïsadour: l’effectif du groupe, au 30 juin 2014, s’élevait à 5700 collaborateurs, en hausse de 12 % avec l’intégration de l’activité poisson et la croissance à l’international.
Jeudi 4 Décembre 2014

Lu 153 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 21 Juin 2018 - 20:04 Les CCI de Nouvelle-Aquitaine vent debout

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018