Notre Dame-des-Landes:les raisons de l'action selon FNE



PH FNE Pays de Loire
PH FNE Pays de Loire
C'est chaud ce samedi, du côté de Notre-Dame-des-Landes, à propos du projet de transfert de l'aéroport de Nantes. Devant la volonté de déblocage par les autorités, avec la perspective d'expulsions de quatre agriculteurs et de 11 familles, les opposants sont entrés en action. 20 000 manifestants selon les organisateurs, et beaucoup de tracteurs sur le périphérique nantais, et l'annonce du maintien du blocage jusqu'à l'abandon des procédures d'expulsion, voire une déclaration de François Hollande (en fait, l'évacuation s'est effectuée de façon assez mouvementée dans la soirée de samedi, vers 23H).
Nous reprenons ici des extrait d'un communiqué de FNE (France Nature Environnement) qui a le mérite d'expliquer les motivations de l'action.
  • CONSTAT
"Le jugement portant sur les arrêtés d’expulsion des occupants du site de Notre Dame -des- Landes devrait être rendu le 13 janvier. Aussi des expulsions pourraient intervenir dès le 14. La manifestation pacifique du samedi 9 janvier, que nous soutenons, tient à dénoncer tant la méthode que le projet de nouvel aéroport lui-même".
  • "UN PROJET DELOYAL ET ILLEGAL
Le 12 décembre 2015, François Hollande déclarait au Bourget que « la France mettra tout en œuvre non seulement pour appliquer l’Accord » de la COP 21, « mais pour accélérer le mouvement ». Moins d’un mois plus tard, c’est à une accélération totalement contradictoire avec cette déclaration que l’on assiste : celle de la réalisation annoncée de l’aéroport nuisible et inutile de Notre-Dame-des-Landes, qui alourdira le bilan carbone de la France ainsi que les impôts locaux des habitants du Grand Ouest pour de nombreuses années."
  • "UN PROJET RUINEUX
En plus de présenter un bilan environnemental catastrophique (eau, biodiversité, carbone…), ce nouvel aéroport n’apporterait strictement rien à l’économie, au contraire même : payé en grande partie par les impôts de chaque citoyen pour un coût nettement supérieur à celui d’un réaménagement de l’aéroport actuel, il comportera une aérogare plus petite que ce dernier, pour faire plus de place aux espaces commerciaux… alors même que le principal argument des soutiens au projet est la saturation de l’aéroport actuel ! De plus, il nécessiterait la construction d’infrastructures d’accès particulièrement coûteuses (pont sur la Loire, nouvelles routes et voies ferrées)".
  • LE COMMENTAIRE
"« L’accord de Paris oblige la France à abandonner les réflexes d’aménagement et de mobilité des années 70 et à adopter enfin des politiques fondées sur une analyse sincère des besoins et sur l’optimisation des infrastructures existantes » estime Denez L’Hostis, Président de FNE. « La réalisation du projet de Notre-Dame-des-Landes marquerait l’obstination de la France à ne pas s’engager dans le XXIe siècle, le passé n’est pas un avenir souhaitable ".

Samedi 9 Janvier 2016

Lu 277 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:31 Agriculture:on récupère en Gironde...

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018