Olivier Bernard :une certaine idée des grands crus de Bordeaux


Pour quelques propriétés "les prix en primeurs devront redescendre" estime le président de l'Union des Grands Crus


La démonstration des 240 "grands" (Ph Paysud)
La démonstration des 240 "grands" (Ph Paysud)
Porté depuis environ un an à la présidence de l'Union des Grands crus de Bordeaux, Olivier Bernard qui est également à la tête de l'une des propriétés les plus prestigieuses du Bordelais (Domaine de Chevalier, Pessac-Léognan), se confirme comme un talentueux apôtre de la grande viticulture, et devant les journalistes réunis au Club de la presse de Bordeaux, il n'a pas craint de faire le parallèle avec le Pape François pour évoquer ce qu'un homme peu amener comme changement. Il se défend pourtant de toute ambition personnelle, et n'entend agir que pour le bien du club qui réunit autour de 140 propriétés, soit plus de la moitié des châteaux prestigieux arborant leur classement. Il dit pourtant être plutôt l'homme des évolutions, que celui des révolutions. La seule qu'il a dû cependant vivre, c'est celle du réveil de la Chine qui a complètement changé la donne commerciale. Mais le président de l'Union perçoit aujourd'hui un retour à une certaine normalisation quant à l'utilisation du vin dans ce pays, laquelle conduit à l'achat du vin ...pour le boire.
Une philosophie de consommation-et non de spéculation-qu'il veut également étendre aux autres marchés, en particulier pour ce millésime 2013 qui ne passe pas pour celui du siècle, mais qui selon lui, va offrir un exceptionnel rapport entre le prestige et le prix pour les amateurs de grands vin.
Olivier Bernard rappelle la hauteur de la barre pour les grands crus, mais il en relativise la place, lorsqu'il fait le tour des appellations du Bordelais pour en dénombrer 240. Sur 10 000 châteaux....


Tous, ou presque aux primeurs

Mais il en vient vite à souligner que n'est pas nécessairement grand cru qui veut."Un grand vin est avant tout le fruit du croisement d'un grand terroir, d'un grand vignoble, d'un grand millésime et de la volonté d'un homme". Sur les 240 châteaux, estime-t-il, seulement 50 font la notoriété. L'évolution qui lui est chère va conduire, à moins de "bla-bla"technique, et à plus de travail à la vigne pour mieux répondre aux désirs des consommateurs. "Il y aura des vins industriels, et le monde des grands crus, plus près de la terre et des hommes, et cela coûte très cher".
Olivier Bernard se montre un talentueux avocat à propos de ce millésime 2013 dont les porteurs les plus en vue devront, ou non, affronter l'épreuve des primeurs, début avril. En expliquant que les millésimes 2009 et 2010 auxquels on se réfère souvent à Bordeaux "étaient ceux de la vie d'un viticulteur". Même si on doit en faire de supérieurs, un jour, il faut voir que les 2013 "sont du niveau des 2011 et 2012". Et même qu'il y aura de très grands 2013.
Donc c'est clair, pour cette première semaine d'avril au cours de laquelle les experts du monde entier viendront juger les bordeaux, "il n'y aura que des bons vins", et tous les acteurs des grands crus seront présents. "Si certains ne sont pas là, c'est qu'ils ne sont pas de grands crus!"
Côté prix, le président de l'Union annonce qu'ils devront être ce que seront ceux du marché, et préconise une baisse de 20 à 30% pour moins de 30 propriétés "qui doivent redescendre". Mais il faut toutefois compter avec l'effet baisse des volumes. Néanmoins, en raison des perspectives de bon rapports qualités/prix, selon Olivier Bernard, "le millésime 2013 est un millésime d'amateurs de grands vins".
G.G.
Dates à retenir:
  • Semaine des primeurs de Bordeaux :31 mars-5 avril
  • Week-end des Grands Crus: 17 et 18 mai à Bordeaux et dans le vignoble
Mardi 11 Février 2014

Lu 807 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click