On peut manger des fruits et légumes sans se faire peur


Selon une étude du collectif Sauvons les Fruits et Légumes les règles sont respectées aussi bien en matière de risques microbiologiques que phytosanitaires


Au temps du SIFEL d'Agen (Ph Paysud)
Au temps du SIFEL d'Agen (Ph Paysud)
Le consommateur français peut manger des fruits et légumes en toute tranquillité selon les résultats d'une étude du collectif "Sauvons les Fruits et Légumes de France" et d'après celui-ci, toute communication inverse est infondée. L'étude constate notamment:
  • Microbiologie
"Les résultats démontrent le respect de la réglementation pour tous les échantillons pour les normes microbiologiques (Escherichia coli, salmonelloses, Listeria) et quel que soit le mode de production. Bien qu'en théorie, le risque soit plus important au sein de la filière bio (utilisation régulière d'effluents d'élevage comme engrais organiques), l'enquête ne révèle ici aucun contaminant particulier";
  • Résidus phytosanitaires
"des résultats au moins dix fois inférieurs aux Limites Maximales de Résidus (ou LMR)
Les échantillons de tomates et salades analysés ont fait l'objet d'environ 2 800 recherches de résidus (479 substances phytosanitaires par échantillon ). Seules 16 substances ont pu être quantifiées. 99,3% des recherches sur l'ensemble des échantillons ont montré l'absence de résidus.
Ces chiffres sont comparables à ceux publiés régulièrement par les agences officielles. Ainsi, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), des pesticides ont été quantifiés dans seulement 0,45% des analyses (rapport d'avril 2014)".
« Ces résultats apportent une preuve supplémentaire des efforts constants des producteurs en matière de sécurité sanitaire», observe Bernard Géry, porte-parole du Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France. « Rien ne justifie donc une quelconque communication alarmiste telle que nous le voyons parfois de la part de certaines associations environnementalistes. Reste que nous devons être toujours particulièrement vigilants à chaque stade, de la production au consommateur final en passant par les circuits de distribution (circuits courts ou supermarchés).

Dimanche 13 Septembre 2015

Lu 250 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 20:05 La grêle a encore frappé en Gironde

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018