Philippe Abadie:prix d'honneur au concours littéraire de Prato (Toscane)



Des lauriers en Italie (Ph DR)
Des lauriers en Italie (Ph DR)
C'est un Gascon de pure souche puisque originaire du sud du Gers, un département où le nom est sur toutes les bouches, en particulier dans le domaine agricole et avicole. Le père de Philippe Abadie- Jean- fut en effet une cheville ouvrière dans ce département en matière d'organisation et de défense de l'aviculture Mais Philippe Abadie, "émigré" dans le nord aquitain, c'est -à-dire en Gironde, est loin d'avoir rompu avec ses origines rurales, comme avec cette sensibilité sans doute venue de la terre, de la beauté de la nature qui, en ce pays, affirme une plénitude exceptionnelle, avec les Pyrénées toutes proches. Directeur de service à la chambre d'agriculture de la Gironde, il en est en quelque sorte "le Monsieur Economie". Un domaine qui ne laisse, en principe, que peu de place au lyrisme et au romantisme. Mais peut-être cela ne fait-il qu'aviver chez le Gascon cette flamme intérieure qui pousse à regarder autour de soi, à s'intéresser au passé, à faire partager. ce que l'on ressent à fleur de peau. Ce qui ne peut être fait que par l'écriture, laquelle même à l'époque d'Internet, reste, avec la musique, le meilleure façon d'exprimer les sentiments. Philippe Abadie est de ceux qui s'en servent. Il vient de le prouver en écrivant une nouvelle inspirée des recherches sur l'origine de sa famille, oeuvre qui a été primée dernièrement à un concours international de littérature en Italie
Philippe Abadie a ainsi reçu le prix d’honneur à la 6è édition du “Prix littéraire international” de Prato,en Toscane, pour son récit -traduit en italien- “Pèlerinage sentimental en Gascogne”. Le thème du Prix était “Expériences de vie vécues”. Parmi les quelques 160 contributions à ce concours, le jury a visiblement été séduit par le récit de l'auteur sur son périple en terre gersoise à la recherche de traces de ses ancêtres un jour de novembre 2011. Le vieux cahier de l’arrière-grand-père à la couverture cartonnée sorti de son sommeil du buffet de la maison familiale est le déclencheur d’un voyage au cœur de la Gascogne à la rencontre de ses paysages évocateurs, de son histoire, de ses habitants qui ont “cette affection latente masquée par quelque chose de rugueux mais qui, au fond, ne l’est pas du tout” comme le dit Pierre Arditi. "Les différentes péripéties de cette journée auront été rythmées par la chaleur humaine, la bonhommie et l’humour qui sont l’âme de la Gascogne, le véritable legs de l’arrière-grand-père." raconte l'auteur de ces pages qui remontent le temps.
Vendredi 11 Janvier 2013

Lu 652 fois



Notez

Votre avis

1.Posté par NOIRAULT le 17/01/2013 08:23
Une nouvelle pleine de fraîcheur et de fluidité dans son écriture, qui a su redonner un peu de poésie à notre monde qui ne sait plus reconnaître ses vraies racines.La valeur de ceux qui savaient sans doute, mieux que nous, apprécier l'essentiel est mise à l'honneur.
Bravo Philippe ! Et merci de nous avoir fait partager ta nouvelle... et ton succès.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 10 Octobre 2018 - 11:30 Les dernières parutions aux Editions Sud Ouest

Mercredi 19 Septembre 2018 - 20:11 Le centenaire de 14-18 aux Editions Sud Ouest

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018