Poulet: Michel Prugue (CFA): "l'export est un élément clé pour la filière"



Michel Prugue président de la CFA (ph Paysud)
Michel Prugue président de la CFA (ph Paysud)
La pression bretonne sur les pouvoirs publics français et sur Bruxelles a fini par porter ses fruits dans le dossier des volailles d'exportation. C'est ce qui ressort après la réunion organisée par le Ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll avec le Commissaire européen en charge de l’agriculture, Dacian Ciolos, et à laquelle participaient les deux grands exportateurs de la filière et le Comité de Liaison Interprofessionnel de la Volaille de Chair. Suite à cette rencontre Michel PRUGUE co-président du Comité Interprofessionnel de la volaille et président de la Confédération Française de l’Aviculture (également président du groupe Maïsadour) a déclaré:
« L’export pays tiers représente le quart de la production française de poulet. Il s’agit d’un élément clé de la filière et les difficultés auxquelles font face les exportateurs nous concernent tous, éleveurs, organisations de producteurs, accouveurs, fabricants d’aliments et salariés des abattoirs » On comprend donc que le maintien du débouché extérieur est une nécessité économique pour le secteur avicole, et qu'une reconversion éventuelle ne ferait qu'élargir la crise..
Selon le communiqué du Comité de liaison trois pistes de travail se dégagent des discussions:
- La commission européenne ouvre la possibilité à la filière de solliciter des fonds européens pour assurer la promotion des poulets exports dans le cadre d’une politique de mise en avant de la qualité des produits,
- Un travail va être engagé très rapidement pour la création d’un fonds de stabilisation du revenu des éleveurs « exports ». Ce fonds permettra de compenser les pertes de revenu des éleveurs liées à la volatilité des prix,
- Une aide exceptionnelle sera débloquée, au premier trimestre 2014, dans le cadre de la PAC actuelle pour poursuivre l’amélioration de la qualité des poulets destinés à l’exportation (15 millions d’euros).
Le ministre de l’Agriculture a demandé à ses services en lien avec la filière de concrétiser la mise en œuvre des premières mesures dans les 15 prochains jours. Gilles HUTTEPAIN, co-président du Comité de liaison et président de la Fédération des Industries Avicoles, estime pour sa part que le commissaire européen et le ministre de l’agriculture français ont pris conscience du risque que représenterait l’effondrement de la filière export française. Les membres de la filière vont travailler dès à présent sur les différents projets. Toutefois, tout reste à faire et les membres du comité de liaison resteront extrêmement vigilants sur la mise en œuvre effective de ces propositions."

Samedi 23 Novembre 2013

Lu 197 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 16:58 Les nouveaux objectifs de Terres du Sud

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com