Quand le gouvernement et le Sénat découragent l'agriculteur bio



Ph Paysud
Ph Paysud
Jusqu'où l'austérité dictée par la sacro-sainte défense de l'euro conduira-t-elle? Aux économies de bout de chandelle en tout cas. Ne voila-t-il pas en effet qu'après l'avoir encouragée par cette mesure, le gouvernement, à travers la loi de finances, réduit de 50% le crédit d'impôt accordé aux agriculteurs bios. La FNAB (Fédération Nationale de l'Agriculture biologique), Bio d'Aquitaine entre autres sont très mécontent. Alain Rousset monte lui-aussi au créneau. Bio d'Aquitaine qui reprend le communiqué national, commente sous le titre "l'agriculture bio encaisse un mauvais coup":
"Afin de faire des « économies », le gouvernement fait flèche de tout bois, s’attaquant aujourd’hui au crédit d’impôt pour l’agriculture biologique en le divisant par deux. Le projet de loi de finances 2011, qui vient d’être adopté par le Sénat, réduit de 4 000 à 2 000 € le montant du crédit d’impôt sur le revenu dont bénéficient les agriculteurs convertis à l’agriculture biologique. Une mesure drastique à l’échelle des fermes, sous couvert d’économie d’argent public, mais une économie globale somme toute bien dérisoire comparée aux autres pôles de financement prévu par le projet de loi.. Ce crédit d’impôt avait comme principal mérite de remettre un peu de justice dans l’attribution des aides, notamment parce qu’il ciblait surtout les petites structures qui n’en percevaient pas ou très peu. L’annonce du doublement de celui-ci avait été faite en fanfare à la suite du Grenelle de l’environnement. Elle n’aura pas été effective bien longtemps"

A. Rousset:"contre-sens historiques"

De son côté Alain Rousset, député de la Gironde, et président du Conseil régional d'Aquitaine," regrette que ce projet de loi de finances prévoit de réduire de 4 000 à 2 000 € le montant du crédit d'impôt sur le revenu dont bénéficient les agriculteurs convertis à l'agriculture biologique. En France, la demande en produits alimentaires issus de l'agriculture biologique connaît aujourd'hui une croissance de 10% par an. Afin de répondre à cet engouement légitime et tout en évitant les importations, génératrices de gaz à effet de serre, le Grenelle de l'environnement avait fixé pour objectif en France : 6% en 2012 et 20% en 2020 de surfaces agricoles dédiées à ce mode de production. Alain Rousset, rappelle que l'agriculture biologique doit rester indissociable de la logique de circuit court entre producteurs et consommateurs et que les collectivités locales participent activement à la réalisation des objectifs du Grenelle de l'environnement. Ainsi, la Région Aquitaine a engagé une action structurante centrée sur l'aide à la certification, l'accompagnement des agriculteurs à acquérir toujours plus de technicité et travaille avec les acteurs à la structuration des filières de production bio. Les derniers chiffres de l'Agence Bio pour 2009 confirment les effets positifs de ce soutien en démontrant une forte croissance des surfaces Bio en Aquitaine et précisent que cette extension s'est amplifiée en 2010 (...) La réduction des niches fiscales vertes, le moratoire sur les installations photovoltaïques et aujourd'hui l'attaque en règle que subit l'agriculture biologique sont des signaux extrêmement inquiétants sur la vision que porte le gouvernement sur l'avenir de notre pays. Ces décisions sont des contresens historiques."





Mercredi 15 Décembre 2010

Lu 994 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 7 Janvier 2019 - 12:52 Jacques Castaing n'est plus

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018