Un concombre très encombrant



Concombre en serre (Ph Paysud)
Concombre en serre (Ph Paysud)
Trop vite accusé- La question de l'euro, l'avenir des "pays du club med" comme dit la chancelière allemande, faisaient déjà trembler les fondations de l'Europe. Puis est arrivée cette affaire du concombre que, vue de loin, on a d'abord pas prise très au sérieux. Erreur. Le vert cucurbitacé a été un peu trop vite désigné comme vecteur d'une bactérie tueuse, et cela a entraîné des vigoureuses protestations espagnoles en direction de l'Allemagne et de Bruxelles. Ce qui démontre que le processus d'intégration européenne n'a pas encore enterré, Dieu merci, tous les germes de fierté, et de défense des intérêts nationaux. Les autorités de Bruxelles comme celles de l'Allemagne, s'appuyant plus sur des déductions que sur des preuves formelles, ont peut-être un peu trop vite accusé le concombre ibérique et provoqué une chute sans précédent du marché. Faute de ne pas s'être référées à des indications sûres, ces instances ont commis une erreur qui va coûter 210 millions d'euros à l'UE en indemnisation. L'Espagne, la France, les producteurs allemands ont demandé des comptes, et ils ont bien raison. Devant les intérêts des uns et des autres, les grands principes s'envolent.
A nouveau suspecté?- Bruxelles a agi comme s'il y avait le feu à la maison, et peut-être là-aussi un peu rapidement. La cause de la propagation de la bactérie n'est en effet toujours pas clairement définie. D'abord disculpé, le concombre est de retour. Selon Ouest France, on a trouvé un concombre porteur de l'Ehec, dans une poubelle allemande. Mais le légume en est-il le responsable, ou a-t-il été lui-même contaminé par d'autres détritus?
Bactérie trafiquée?- Il est tout de même extraordinaire que la recherche de la source de contamination reste aussi approximative, et que l'on passe sans certitude, du concombre, au germe de soja, à d'autres légumes, et que l'on revienne au cucurbitacé. C'est pourquoi l'on doit porter attention à d'autres thèses. L'extraction du gaz de schiste a été évoquée. Apparait maintenant une hypothèse émise par un chercheur amércain , Mike Adams, ( voir Agoravox): la bactérie pourrait être issue de laboratoire, et avoir été rendue résistante à pas mal d'antibiotiques. Accident? Episode de guerre bactériologique, vengeance posthume de Ben Laden? Ou encore coup porté à la production biologique par quelque groupes d'intérêts? Toutes les suppositions resteront possibles, aussi longtemps que l'on ne détiendra pas de preuve...
Un air de déjà vu- Et pendant ce temps les producteurs français de légumes se mobilisent pour tenter de relancer la consommation du concombre. Bruno Le Maire n'a pas hésité à en croquer devant les caméras. Cela rappelle ce ministre anglais qui mangeait dans les mêmes conditions de la viande bovine au plus fort de la crise de la vache folle...
GILBERT GARROUTY
Mercredi 8 Juin 2011

Lu 971 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018