Connectez-vous

Agriculture et environnement:Jean-Luc Gleyze entend sortir des tabous



J6L Gleyze (ph chaîne Youtube)
J6L Gleyze (ph chaîne Youtube)
Le président du Conseil départemental de la Gironde Jean-Luc Gleyze, vient d'exposer devant la presse les axes forts de l'action de la majorité départementale au cours des prochains mois.
Non sans avoir rendu hommage en préambule à son prédécesseur, Philippe Madrelle, décédé voici quelques jours. Il proposera à l’assemblée départementale que le collège de Carbon-Blanc porte le nom de Philippe Madrelle.
Pour ce qui est du programme d'action, il sera marqué par des initiatives concernant les territoires, l'alimentation -encouragement de la proximité et du local- l'environnement, l'agriculture et la question des pesticides que Jean-Luc Gleyze entend vouloir éclairer et comprendre par le contact direct sur le terrain.
Des Journées Portes Ouvertes autour des maisons du département seront organisées sur tous les territoires girondins: la Haute Gironde en octobre ; les Graves en novembre. "C’est l’occasion d’informer les habitants sur les services auxquels ils peuvent accéder près de chez eux et leur permettre, ainsi qu’à nos partenaires, de mieux identifier ces lieux ressources que sont les Maisons du Département" a affirmé le président de la Gironde. Le département doit par ailleurs s'adapter à la venue de 20 000 nouveaux habitants par an, en matière de collèges, équipements de secours, routes...
Jean-Luc Gleyze souligne l'enjeu écologique et pose la question de l'accompagnement des agriculteurs. "Terre d’agriculture et de viticulture de renommée internationale, la Gironde est observée et attendue sur ce sujet. On ne peut pas se contenter d’observer de loin la situation sans comprendre ce qui est réellement en jeu pour nos agriculteurs. Le monde nous regarde, nous devons agir maintenant ! Les réponses ne sont pas simples et ne pourront venir que d’un travail en commun. Le Département est prêt à y prendre toute sa part.Il ne s’agit pas d’organiser de grandes assises ou des états généraux, mais plutôt d’aller à la rencontre des agriculteurs pour échanger librement avec eux, au pied des vignes, loin de toute « écologie punitive » ou autre propos stigmatisant. Comprendre les difficultés qu’ils rencontrent et voir comment le Département peut les accompagner dans l’évolution de leurs pratiques. Il faut rompre avec le tabou sur le sujet". Des rencontres sont programmées le 18 septembre dans le canton du Sud Gironde, le 19 septembre dans le canton de Créon, le 20 septembre dans le canton de La Brède.
Autre nouveauté: le Département va mettre en place dès l’année prochaine un système de participation citoyenne : le budget participatif. Les Girondins vont décider de l’attribution d’une part du budget du Département -autour de 2 millions d'euros- pour financer des projets citoyens. Par ailleurs sur le thème "de la résilience territoriale" un panel de 40 personnes sera recruté par un cabinet externe.

A LIRE EGALEMENT:SORTIR DES PESTICIDES N'EST PAS SI FACILE.
Jeudi 12 Septembre 2019

Lu 190 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 4 Novembre 2019 - 19:32 Gironde:un bilan après la tempête

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune








Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018