Bientôt des "hydroliennes" sur la Garonne



La Garonne (Ph .CUB)
La Garonne (Ph .CUB)
Ce lundi 12 mars les membres de la Commission permanente du Conseil régional d'Aquitaine ont voté quelque 268 dossiers pour un montant total de 53.553.833 euros. Plusieurs de ces dossiers concernent le développement économique et l'innovation, la Région Aquitaine menant une politique très volontariste pour relever deux grands défis : celui de la recherche et celui du développement industriel, et notamment de nouvelles filières industrielles. Parmi ces différents dossiers, l'un d'entre eux -qui obtient une aide de 104 193 € -retient particulièrement l'attention: celui d'Hydrotube Energie (Bordeaux). Les services de la Région expliquent que ce soutien vise à aider l'entreprise à mettre au point un prototype "d'hydrolienne". Une hydrolienne est une turbine sous-marine, ou subaquatique -immergée en totalité ou en partie- qui utilise la force des courants pour produire de l'électricité.
La Région Aqutaine explique: "Positionnée depuis 2008 sur le secteur du photovoltaïque aujourd'hui en crise, Hydrotube Energie a réorienté en 2011 sa stratégie vers les énergies marines. Régatiers et habitués à affronter ou à négocier les forts courants girondins, les fondateurs font le pari de l'énergie à partir d'hydroliennes. Ils souhaitent donc développer un prototype d'hydrolienne qu'ils prévoient de finaliser en 2012 afin de l'immerger dans la Garonne pour réaliser les tests de production et améliorer sa mise au point. En parallèle, l'entreprise poursuit la conception du modèle qui sera, quant à lui, destiné à la fabrication industrielle en Aquitaine. Une quinzaine d'emplois supplémentaires pourrait être dans ce cas envisagée". Cette démarche s'inscrit également dans la politique de la Région Aquitaine quii vise de lancer avec la Région Bretagne une filière des énergies marines : houlomoteur, hydrolien en mer, hydrolien estuarien...
Il existerait au moins deux projets d'installation d'hydroliennes sur la Garonne. Elles pourraient être implantées à hauteur du Pont de Pierre et du Pont d'Aquitaine. L'objectif est de produire de l'électricité en utilisant la Garonne qui, près de l'estuaire, est dopée par le mouvement des marées.
L'Aquitaine va également aider:
- Base (Cestas-33) pour des panneaux photovoltaïques à haut rendement-100 000€;
- Epi de Gascogne (Francescas-47) pour une chaudière biomasse à rafles de maïs -138 315€;
-ESI Group (Mérignac-33) pour son centre de R&D autour des matériaux composites-250 000€.












Lundi 12 Mars 2012

Lu 767 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 7 Octobre 2018 - 12:16 Tour Alternatiba: arrivée en force à Bayonne

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:31 Agriculture:on récupère en Gironde...

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018