La truffe du Périgord fait sa cour à Bordeaux


Parfum de truffe samedi 25 janvier, Cour Mably. Pour la première fois un marché ouvert au public à Bordeaux


Préparation de toasts au beurre et à la truffe (Ph Paysud)
Préparation de toasts au beurre et à la truffe (Ph Paysud)
C'est une grande nouveauté pour les trufficulteurs d'Aquitaine aussi bien que pour la ville de Bordeaux: la truffe vient ce samedi 25 janvier dans la métropole aquitaine dévoiler toutes ses saveurs, et tous ces secrets. Cela dans le cadre des premières Rencontres gourmandes dont le plat de résistance sera une vente de truffes, Cour Mably. A cette occasion la truffe du Périgord - ces termes dénomment la variété est pas seulement de diamant noir venu de la Dordogne- se marie avec le vin de Bordeaux. Plus précisément avec les châteaux de ces dames des Alienor du vin de Bordeaux, partenaires de cette opération accueillie à bras ouverts par la ville . Aussi bien Jean-Charles Bron, que Stephan Delaux, adjoints au maire, l'ont souligné au cours de la présentation à la presse. Ce dernier a notamment a estimé que l'évènement "est considérable" et qu'il est le bienvenu au moment où Bordeaux rejoint le réseau Délices des grandes capitales.
C'est le Périgordin Michel Queyroi, président de l'Association des Trufficulteurs d'Aquitaine, qui est venu parler truffe à la mairie de Bordeaux. Il était notamment entouré de Jean-Pierre Audivert, président des trufficulteurs de la Dordogne, Alain Roux, président des Trufficulteurs de la Gironde, Guy Marietta, président des Trufficulteurs de Lot-et-Garonne, et de Karine Bernaleau, présidente des Aliénor du Vin de Bordeaux.
On le voit la truffe n'est plus le privilège du Périgord, on en récolte dans d'autres départements d'Aquitaine. Notons d'ailleurs que la production de la présente saison est plutôt bonne, bien que tardive. Mais elle ne se mesure pas en milliers de tonnes: la France produit 35 à 40 tonnes de truffes, et l'Aquitaine 8 à 9. Donc ce qui est rare est recherché et cher. Michel Queyroi a souligné cependant qu'il ne faut pas considérer la truffe comme un produit d'alimentation "mais comme un ingrédient". Quelques grammes suffisent pour assurer le bonheur des papilles. Il en coûtera pas plus de 1€ le gramme. Avec une quinzaine de grammes, de quoi sublimer le pied de porc, les coquilles saint-jacques, le lièvre à la royale, ou faire une brouillade...





Le programme des Rencontres gourmandes

Le programme des Rencontres gourmandes de Bordeaux, samedi 25 janvier, ne pouvait faire moins que d'être alléchant:
  • 10 à 15H: A la rencontre de la truffe
-vente de truffes du Périgord
-vente des vins des Aliénor du vin de Bordeaux
-démonstrations culinaires à base de truffes et dégustations
-démonstrations de récolte au chien truffier (une truffière reconstituée par le Service des jardins de la ville de Bordeaux)
-atelier découverte et reconnaissance des arômes
-approche scientifique du plant truffier
-la bibliothèque de la truffe:livres, auteurs et dédicaces

  • 15H30-17H30: Parlons truffe
-la truffe en Aquitaine et dans le monde
-la truffe:un cadeau de la nature
-la truffe face aux arômes artificiels
-les vins de Bordeaux en harmonie avec la truffe du Périgord

Lundi 20 Janvier 2014

Lu 692 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile