Le bac Vauban bientôt en radoub à Bordeaux-Bacalan



Le Sébastien Vauban (ph CG33)
Le Sébastien Vauban (ph CG33)
Le Conseil départemental de la Gironde indique qu'il accorde une grande importance au pôle de "refit" et de maintenance des Bassins à flots de Bordeaux Bacalan. "Dès août 2015, Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental, y avait symboliquement organisé une conférence de presse dans le cadre de ses premières visites des cantons girondins, à l’invitation de Philippe Dorthe et de Corinne Guillemot, conseillers départementaux. En effet, pour Philippe Dorthe, conseiller départemental et régional, administrateur du Port : « La réhabilitation des bassins à flots est primordiale, la ville a un besoin impérieux de retrouver ses emplois productifs. »
Le Conseil départemental de la Gironde considère aujourd'hui comme "un coup dur" pour ce pôle maintenance le fait que le Belem ait choisi La Rochelle comme port d’hivernage . "C’est pourquoi, Jean-Luc Gleyze, sur le conseil de Philippe Dorthe, a souhaité utiliser les installations du Grand Port Maritime de Bordeaux et notamment la forme de radoub n°1 (bassin qui permet l’accueil de navires et leur mise à sec pour leur entretien) pour y assurer l’entretien du «VAUBAN», le bac de Gironde qui assure la navette entre Lamarque et Blaye".
Le «VAUBAN» doit ainsi rentrer dans la cale sèche le 23 janvier. La durée du chantier est prévue du 23 janvier au 9 février 2017.
Le département souligne que chaque année, les bateaux doivent sortir en cale sèche pour un «maintien en l’état du navire» afin de vérifier qu’ils respectent bien les normes de sécurité et techniques. Pour le bac Blaye-Lamarque, cette opération a lieu chaque année au cours du premier trimestre.
Cette maintenance implique un arrêt du service voiture du bac. Le transport des passagers est maintenu en permanence par la mise en place d’une vedette pour transporter les passagers d’une rive à l’autre.
Le chantier va mobiliser 43 personnes (7 personnes à bord + une vingtaine sur le chantier + 2 personnes pour le contrôle technique + 2 inspecteurs de l’administration maritime + 12 personnes du Grand port maritime de Bordeaux pour assurer la mise au sec du navire puis sa remise à flot).
L'emploi que représente en Gironde le transport de voyageurs par bac  (3 navires) est de 65 agents et marins, Une activité qui entraîne 13M€ de budget annuel. 1 250 000 voyageurs par an utilisent les bacs girondins.
Jeudi 19 Janvier 2017

Lu 364 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile