Le contournement de Beynac:coup de lance dans le triangle d'or du Périgord


Le projet du département de la Dordogne risque, selon les collectifs d'opposants, de défigurer l'un des plus beaux sites de France. Illustration en vidéo


Le serpent de mer...de la Dordogne

C'est une histoire qui couve depuis 30 ans, ce projet routier de contournement de Beynac-et-Cazenac, l'un des plus beaux village de France, connu pour ses falaises dominant la Dordogne et son château féodal, lequel reçoit des milliers de visiteurs. Il a servi de cadre au tournage de plusieurs films.
Le monde politique aquitain et périgordin ayant opté, naguère, pour un tracé d'autoroute (A89) Bordeaux-Périgueux-Brive qui snobe Bergerac et surtout, Sarlat, un gros trafic continue à emprunter la très vieille route de la vallée de la Dordogne, laquelle, sauf pour quelques portions, conserve son caractère antique.
Une nouvelle voie routière de la vallée -un temps promise- n'a jamais pu être coordonnée entre Libourne, Bergerac et Sarlat. On agit donc par à-coups et par contournements (ex:celui chargé de ronds-points de Ste-Foy-la-Grande-Pineuilh), et par aménagements partiels (ex:Le Buisson-St Cyprien-près Beynac).
Or, le Conseil départemental de la Dordogne, désormais présidé par le socialiste Germinal Peiro, ex-maire de Castelnaud-la-Chapelle, a programmé un contournement de Beynac qui est loin de faire l'unanimité. Le projet-pour lequel Germinal Peiro estime "que tous les obstacles juridiques sont maintenant levés"- au lieu d'éviter par le Nord le village typique et l'écrin du Périgord Noir et ses châteaux- prévoit la création, en face du rocher de Beynac, d'une voie avec deux ponts de l'autre côté de la Dordogne. En dépit d'une conception devant épargner les paysages, il est probable que ces ouvrages seront parfaitement visibles depuis le donjon de Beynac. Aussi les opposants, actifs depuis plusieurs années -qui ont manifesté dernièrement sur des terrains achetés par le département- se mobilisent à nouveau.
Le Conseil Départemental ne démord pas cependant d'un projet estimé à 32M€, et prévoit de le mener à bien d'ici 2020. Aux yeux de Germinal Peiro il y va du désenclavement économique du Sarladais (l'objectif est aussi de rejoindre Souillac) et de la sécurité routière, l'actuelle route au pied de la falaise étant exposée aux éboulements.

Appel à l'UNESCO et à l'Europe; soutien de la SEPANSO et de FNE

Tout ceci laisse cependant présager de travaux pharaoniques, de déviations de routes, de pollution, et de conséquences sur l'aspect séculaire du site, ainsi que sur l'écosystème. Les opposants, sous la houlette de Philippe d'Eaubonne et de Kléber Rossillon (dont la société gère le château de Castelnaud et son Musée de la Guerre au Moyen-Age, ainsi que les Jardins Suspendus de Marqueyssac) ne l'entendent pas de cette oreille.Tout en se défendant d'une attitude "contre tout". Ils dénoncent les conséquences du tracé prévu, mais plaident en effet pour un passage par la "route des crêtes".
Philippe d’Eaubonne, qui est président de l'Association Sauvegarde Vallée Dordogne (ASVD) et Kléber Rossillon également membre de l'ASVD viennent de s'adresser à l’Unesco pour évoquer les conséquences de ces créations d'ouvrages et demander un appui de la plainte déposée auprès de la Commission européenne. La Dordogne a en effet été classée "réserve biosphère" par l'UNESCO en 2012. France Nature Environnement et la Fédération SEPANSO Aquitaine apportent de côté leur soutien à l’action menée par la SEPANSO 24, et ont formulé une plainte auprès du Parlement européen.
"En l’état, l’autorité et la compétence de l’UNESCO sont remises en cause par ce projet routier inutile qui impactera lourdement et durablement pour les générations futures le plus bel espace touristique de la vallée Dordogne en Périgord".
Il est vrai que la simulation photographique que nous communiquent les associations-et que nous diffusons ci-contre -est saisissante.
La pétition mise en ligne par les opposants totalise déjà plus de 2700 signatures....
Gilbert Garrouty
Samedi 17 Décembre 2016

Lu 989 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 7 Octobre 2018 - 12:16 Tour Alternatiba: arrivée en force à Bayonne

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:31 Agriculture:on récupère en Gironde...

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018