Connectez-vous


Masques usagés: la question d'Hervé Gillé



Voici un large extrait des questions du sénateur de la Gironde Hervé Gillé à l'adresse de la ministre de l'Environnement à propos des masques anti-COVID usagés source nouvelle de pollution:
"Herve Gillé interpelle la ministre de l’environnement sur la nouvelle source de pollution que constituent les déchets liés à l’épidémie de Covid. Cette crise et les mesures sanitaires de protection nécessaires créent des déchets supplémentaires, en particulier les masques de protection usagés. En effet on constate l’abandon de ces protections dans la rue, les caniveaux, les poubelles et dans les espaces naturels.
Ces déchets présentent d’abord un risque de contamination car des études ont prouvé que les traces de virus peuvent être décelées sur ces protections plusieurs jours après usage. Aussi leur ramassage expose directement les agents de collecte et les balayeurs.
Ces déchets sont inévitablement une pollution de l’environnement. Ces masques chirurgicaux, fabriqués à base de plastique, de polypropylène non-tissé, dérivés du pétrole ne se désagrègent pas, de même que l’acier placé dans les barrettes nasales de certains modèles et les élastiques qui y sont fixés. Jetés dans les caniveaux ils altèrent également le traitement des eaux usées en obstruant les tuyaux des réseaux d’assainissement et impactent aussi le bon fonctionnement des stations d’épurations. Leur accumulation demande de nombreuses interventions qui seraient évitables au moyen d’une meilleure prévention et d’un meilleur encadrement de leur traitement. Le circuit de collecte et de destruction de ces déchets est structuré pour le système hospitalier en revanche il n’y a pas de procédure similaire pour répondre à l’usage grand public des masques jetables.
Le Ministère de l’écologie a établi des consignes pour se débarrasser des déchets liés au Covid tels que masques mouchoirs gants et lingettes avec l’indication de ne pas mélanger ces déchets aux autres ordures ménagères. Pourtant le constat d’une réelle pollution appelle une solution plus ambitieuse, rapide et adaptée puisque l’indication du port du masque est amenée à se prolonger pour un temps indéterminé.
En conséquence de quoi il lui demande quelles mesures il compte prendre afin de communiquer davantage autour d’une prévention accentuée en direction du grand public pour une meilleure prise de conscience citoyenne et la diminution des incivilités et des pollutions qui en résultent. Il l’interroge également sur la mise en place de procédures de tri et de récupérations optimisées tout au long de la chaine pour éviter que l’ensemble des filières de récupération des déchets et de tri sélectif ne soit impacté par ces « pollutions » et ces «contaminations » et il souligne également l’importance de la sécurisation des procédures de récupération et d’élimination au niveau des déchetteries."
Jeudi 11 Juin 2020

Lu 141 fois



Notez

Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune









Notre merle moqueur....

Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur
Mais il est bien court le temps des cerises.....


Celui-là ne chante pas mal!
(vidéo également en page d'accueil)

17/04/2020



Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018