Un artiste toulousain fait tourner la Terre à la COP 22 de Marrakech


Une initiative participative de CozTen pour sensibiliser à la sauvegarde de la planète


Mais il faut pédaler...

La spectaculaire réalisation de CozTen (DR)
La spectaculaire réalisation de CozTen (DR)
Dans le cadre de la 22e Conférence annuelle sur les changements climatiques (COP22) qui se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre, l'artiste toulousain CozTen a été choisi par le groupe d'ingénierie industrielle eXcent (retenu par les organisateurs pour l'installation technique) pour proposer une animation ludique et participative à destination du grand public . Cette installation sera visible tout au long de l'événement sur la Place Bab Jdid, tous les soirs dès la tombée de la nuit.

  • UNE INSTALLATION ORIGINALE ET PARTICIPATIVE

Auteur-réalisateur-scénographe d'événements, CozTen a ainsi conçu une installation scénographique et interactive où les spectateurs deviennent acteurs.
Ainsi, ce sont les participants qui devront pédaler pendant 360 secondes pour lancer la vidéo dans une sphère et entraîner la rotation de la Terre.
Au début du pédalage, la rotation est lente et le public découvre les dommages causés par l'homme sur la planète et la catastrophe environnementale qui nous guette.... Seul l'acharnement des cyclistes permet de donner l'impulsion nécessaire à la Terre pour qu'elle tourne à la bonne vitesse, contribuant ainsi à la guérir des dangers qui la menacent. La planète nous offre alors la vision de ses merveilles : le spectateur aura le sentiment de survoler les mers, les forêts, les montagnes...
S'amuser en pédalant, voir le paysage défiler... mais aussi s'impliquer et prouver que c'est par l'union de nos actions que nous pouvons préserver les beautés que la Terre nous offre.

  • UN DISPOSITIF ARTISTIQUE DE GRANDE AMPLEUR

Un écran sphérique à LED géant de 7 mètres de diamètre représentant la Terre a été érigé au milieu de la Place Bab Jdid (face à la Mamounia). Cette terre est entourée de 4 "smartflowers", des traqueurs solaires de 5 mètres d'envergure, copiés sur les tournesols : leurs pétales recouverts de panneaux photovoltaiques s'ouvrent avec l'apparition du soleil, qu'ils suivent ensuite tout au long de la journée, pour se refermer à la nuit.
Au nombre de 4, disposées en périphérie de l'installation sur des tourelles de 3 mètres de haut, ces "smartflowers" voient leur rôle évoluer au cours de l'exploitation :
-en journée, elles remplissent leur office de capteur d'énergie solaire, qui sera employée en soirée ;
-en soirée, leurs pétales bloquées en position ouverte forme un écran de projection complémentaire au scénario développé sur la sphère.
La production en énergie verte des smartflowers complètera celle fournie par les cyclistes sur des plateaux vélos : 96 vélos (72 vélos adultes, 16 vélos enfants et 8 manivelles pour les personnes à mobiliteé réduite) seront arrimés sur des plateaux dirigés en étoile vers la sphère centrale. Chacun de ces plateaux permettra de surélever les cyclistes d'environ 30cm, afin de permettre au public de mieux les voir pédaler.
(D'après le communiqué)
Lundi 7 Novembre 2016

Lu 525 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:31 Agriculture:on récupère en Gironde...

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018