Une lozérienne revisite le canard à la japonaise


Elle vient de remporter le 1er prix du Challenge foie gras des Jeunes créateurs culinaires


Ph CIFOG-ADOCOM
Ph CIFOG-ADOCOM
C'est une lozérienne âgée de 25 ans, Alix André, originaire de Montrodat (48)qui vient de remporter le1er prix du Challenge Foie gras des jeunes créateurs culinaires.Elle est en deuxième année de BTS cuisine au Lycée hôtelier du Sacré Cœur de Saint-Chély-d'Apcher (Lozère) et effectue son alternance dans un établissement étoilé en Ardèche : l'Auberge de Montfleury à Saint-Germain.
Coachée par Patrick Bouffety, son professeur de cuisine, la talentueuse future cuisinière a brillamment représenté son établissement en remportant le 1er Prix de ce concours orchestré par le Cercle des Amoureux du Foie Gras.
Elle a reçu son prix au sein du restaurant parisien Le Pavillon Vendôme, des mains du président du Jury, le Chef Meilleur Ouvrier de France Guy Legay, accompagné du finaliste de Top Chef 2020 Adrien Cachot.
La cérémonie a eu lieu devant un parterre de personnalités, dont de grands noms de la cuisine française comme Guillaume Gomez, Chef des Cuisines de L'Élysée, Nicolas Sale, Chef des deux restaurants gastronomiques de l'hôtel Ritz Paris, ou encore Nicolas Carro, Chef étoilé qui avait remporté le 1er Prix Challenge Foie Gras en 2006
La lauréate a réalisé sa recette gagnante dans les cuisines de l'école française de gastronomie Ferrandi-Paris qui accueillait cette année les 6 concurrents sélectionnés pour la finale de la 16e édition de ce concours, sur le thème : « MAGRET, CONFIT, FOIE GRAS : FAITES-EN TOUT UN PLAT ! »
Alix André a séduit le jury du Challenge avec sa délicieuse recette inspirée de l'art culinaire japonais, recette ainsi baptisée: « Le canard en 3 façons : Foie Gras poêlé, Magret laqué et Confit de Canard version roulé »
Alix André a découvert son goût pour la cuisine durant ses années passées sur les bancs de la fac de droit. La jeune étudiante travaillait en effet en tant que serveuse pour financer ses études et s'est rendue compte de son attrait pour les métiers de la restauration. Après 4 années de droit, la jeune femme a pris la décision de passer du Code pénal aux livres de recettes en se tournant vers la cuisine pour faire carrière.
A long terme, elle espère revenir sur ses terres lozériennes pour ouvrir son propre restaurant : « un établissement à caractère social pour embaucher des gens en difficulté ». La talentueuse apprentie veut mettre sa passion pour la gastronomie au service de la vitalité de ce terroir auquel elle est très attachée.

Vendredi 11 Décembre 2020

Lu 133 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile