Voitures électriques: c'est parti



Voitures électriques: c'est parti
La procédure d'achat public de voitures électriques est entrée dans un phase active qui pourrait conduire à l'achat groupé de 50 000 véhicules. Jean-Louis BORLOO, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies Vertes et des Négociations sur le Climat et Christian ESTROSI, ministre chargé de l'Industrie, avaient présenté, le 13 avril dernier, les avancées du plan de développement des véhicules électriques et hybrides. Afin de garantir aux constructeurs potentiels une demande suffisante pour qu’ils puissent lancer la production de véhicules électriques, en toute sécurité et à une échelle industrielle, les ministres avaient annoncé à cette occasion le lancement d’une première grande commande groupée estimée à 50.000 véhicules électriques.
En participant dès le début au groupe de travail constitué en février 2009, à l’initiative de Jean-Paul Bailly - Président Directeur Général de La Poste - l’UGAP, la centrale d’achat public, déjà très présente dans le secteur des véhicules, a manifesté sa volonté de participer à ce projet d’ampleur nationale.
Le groupement de commandes annoncé le 13 avril dernier, rassemblant vingt acteurs publics et privés et piloté par La Poste, a été constitué . Il a désigné l’UGAP comme coordonnateur, chargé de procéder à l’organisation de l’ensemble des opérations. Son statut de centrale d’achat et sa qualité de pouvoir adjudicateur faisaient de celle-ci la seule entité du groupement à pouvoir opérer cette mission.





Procédure ouverte au privé

Lorsque l’offre aura été constituée, toutes les collectivités publiques mais aussi les entreprises privées assurant une mission de service public pourront s’adresser directement à l’UGAP pour acheter les véhicules électriques sélectionnés. Les autres entreprises privées pourront se faire connaître du groupement de commandes et procéder directement à des achats auprès des fournisseurs retenus au terme de la procédure, soit en fonds propres, soit par l’intermédiaire d’un loueur.
Trois types de véhicules pour répondre aux besoins identifiés :
• un véhicule utilitaire léger (type fourgonnette) disposant d’un volume de chargement d’environ 3 m3
• un véhicule compact deux places disposant d’un volume de chargement d’environ 1 m3
• un véhicule particulier de quatre ou cinq places
Parmi les spécifications exigées : les véhicules devront pouvoir atteindre 110 km/h au maximum de la charge utile, avoir une autonomie d’au moins 150 km, un branchement sur le réseau électrique standard et garantir une maintenance sur l’ensemble du territoire métropolitain.
Le volume potentiel de commandes du groupement est estimé à 50.000 véhicules. La procédure indique un engagement minimum de près de 23.000 véhicules sur les trois lots et un montant estimé global de l’opération de 1 Milliard d’euros sur la durée totale des marchés, soit 4 ans.
La fin de la procédure devrait s’achever mi-2011 de manière à laisser, notamment, le temps d’évaluer les spécimens qui seront sollicités. Les premières livraisons sont prévues pour le dernier semestre 2011.(d'après 24Presse)
Lundi 26 Avril 2010

Lu 1088 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 7 Octobre 2018 - 12:16 Tour Alternatiba: arrivée en force à Bayonne

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:31 Agriculture:on récupère en Gironde...

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018